Rêver plus haut

Affiche Rêver plus haut
Réalisé par Robert Zemeckis
Titre original The Walk
Pays de production U.S.A.
Année 2015
Durée
Musique Alan Silvestri
Genre Biopic, Drame, Aventure
Distributeur universal
Acteurs Clément Sibony, Ben Kingsley, Joseph Gordon-Levitt, James Badge Dale, Charlotte Le Bon
Age légal 6 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 733
Bande annonce

Critique

Ce biopic présente le funambule français Patrick Petit. Ce dernier était connu pour accrocher son fil dans la ville de Paris. En 1971, il passe d’un sommet à l’autre de la cathédrale de Notre-Dame. En lisant un article sur la construction du World Trade Center à New-York, un défi complètement fou se dessine devant lui: en partant du toit, rejoindre les fameuses tours sur un câble. Le 7 août 1974, il affronte  le vide et reste suspendu entre les deux bâtiments célèbres, se concentrant sur son exploit tout en admirant la ville et en saluant la foule qui s’est arrêtée, le souffle coupé, pour l’admirer. Après presque une heure de démonstration, Patrick Petit se fait arrêter par la police.

Afin de réaliser ce film, Robert Zemeckis s’est inspiré du récit du protagoniste intitulé To Reach the Clouds. Pour offrir aux spectateurs une histoire qui donne le vertige dans tous les sens du terme, la technique de la 3D a été choisie. Le relief permet de ressentir la hauteur et le danger. La reconstitution des tours jumelles est particulièrement bien réussie, ainsi que l’atmosphère de l’époque. Pascal Petit (interprété par Joseph Gordon-Levitt) narre son aventure installé au sommet de la statue de la Liberté, créant ainsi une ambiance irréelle.

Les passionnés du monde du cirque et des artistes de rue se retrouveront dans ce récit intéressant. Ce long métrage démontre que le funambulisme est un art exigeant et offre quelques aspects didactiques. Amateur de sensations fortes, le protagoniste relate ses débuts et parle de sa passion et des sensations qu’elle procure. Dans la deuxième partie, on assiste à la mise en place du projet et on a l’impression d’entrer dans un film policier : en effet, Philippe Petit, accompagné d’une équipe de copains, doit planifier un acte illégal. Le décor prend alors une importance supplémentaire et les tours deviennent les actrices de l’intrigue.

Courage, bravoure ou narcissisme, égoïsme et folie ? A chacun son opinion. Joseph Gordon-Levitt, qui a été conseillé sur les lieux du tournage par le funambule, confie : "Ce fil, c'est l'idée que nos rêves sont à notre portée. Que la magie, c'est ça. Que l'art, c'est ça. Pour moi, la traversée de Philippe est une métaphore du courage ordinaire."

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 14