La Face cachée de Margo

Affiche La Face cachée de Margo
Réalisé par Jake Schreier
Titre original Paper Towns
Pays de production U.S.A.
Année 2015
Durée
Musique Ryan Lott
Genre Aventure, Romance, Drame
Distributeur foxwarner
Acteurs Nat Wolff, Cara Delevingne, Justice Smith, Jaz Sinclair, Halston Sage
Age légal 10 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 729
Bande annonce

Critique

Le titre anglais (Paper Towns) annonce la couleur : «Tu iras dans des villes de papier et tu ne reviendras jamais» déclare Margo (Cara Delevingne), une jeune adolescente désabuséeet déçue par tout ce qu’elle découvre autour d’elle. Margo et Quentin (Nat Wolff) s’étaient connus alors qu’ils étaient tout petits et voisins. Le film rappelle brièvement cette période, mais l’essentiel va se dérouler plusieurs années plus tard, lorsqu’ils sont tous deux au lycée. Une nuit Margo frappe à la fenêtre de Quentin, le convainc de la suivre et de l’aider à prendre sa revanche sur d’anciens amis qui lui ont causé du tort. Elle a neuf missions à accomplir, dit-elle. Les premiers personnages auxquels ils rendent visite seront l’ex-petit ami de Margo et la fille avec laquelle il l’a trompée. On laissera au spectateur le soin de découvrir les autres épisodes nocturnes des deux ados. Le lendemain matin Margo ne vient pas aux cours et, au bout de trois jours, disparaît.

Le scénario de La Face cachée de Margo (un best-seller du romancier John Green) repose sur le personnage de Margo, cette voisine énigmatique, qui aimait les mystères et qui disparaît donc très vite après son expédition vengeresse, laissant derrière elle quelques indices que Quentin devra déchiffrer. Ce dernier entraînera une bande de copains dans ses recherches dans tout l’est des Etats-Unis et, chemin faisant, découvrira le vrai sens de l’amitié et de l’amour.

Adaptation sans doute fidèle du roman de J. Green, le film pèche par excès de dialogues et de bavardages qui ne volent pas toujours très haut et finissent par lasser. Le rythme, donné par le long voyage des ados en voiture, reste le moteur d’un récit qui ne débouche pas sur quelque chose de bien précis: le cinéaste tente de percer les mystères du comportement de Margo, cette adolescente qui se donne de toute évidence un rôle, qui manifeste une force d’attraction indéniable, tout en prenant ses distances avec chacun. Personnage insaisissable, elle s’obstine dans sa quête d’originalité, mais paraît fragile. L’intrigue amoureuse qui se noue entre Margo et Quentin, comme celles des autres ados de la bande prennent parfois trop de place: le film glisse alors du côté d’un banal «teen-movie», au détriment d’une description du monde intérieur (de Quentin ou de Margo) qui aurait été plus intéressante. La fin de La Face cachée de Margo décevra certains, ne débouchant sur rien de très solide. Le simplisme est de mise: rien sur le futur des deux protagonistes principaux, peu de signes de progression dans la recherche de soi-même. Reste une amorce de réflexion, sympathique sans plus.

Antoine Rochat

Appréciations

Nom Notes
Antoine Rochat 8
Geneviève Praplan 9