Love & Mercy

Réalisé par Bill Pohald
Titre original Love & Mercy
Pays de production U.S.A.
Année 2014
Durée
Musique Atticus Ross
Genre Biopic, Musical, Drame
Distributeur elitefilms
Acteurs John Cusack, Paul Giamatti, Paul Dano, Elizabeth Banks, Jake Abel
Age légal 14 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 728
Bande annonce

Critique

Love and Mercy (qui est aussi le titre de l’une de leurs chansons) est finalement beaucoup plus que ce qu'en dirait un résumé succinct, à savoir un simple biopic musical sur les mythiques Beach Boys... et c'est tant mieux! Le film aborde évidemment l'aventure artistique du groupe, mais se concentre avant tout sur son leader, compositeur, musicien et producteur, dont la vie à elle seule est un roman qui peut intéresser tout un chacun.

Nous assistons ici à l'histoire vraie de Brian Wilson. Son enfance difficile avec un père alcoolique et violent, les débuts du créateur considéré par McCartney comme l'auteur de la meilleure chanson et du meilleur disque jamais composés. Le film aborde deux époques, celle du jeune génie musical, introverti et solitaire des années 60, et celle de l'homme 20 ans plus tard, en proie à une grave dépression mêlée de schizophrénie, et sous la néfaste emprise de son psychiatre qui le bourre de médicaments et le coupe de ses amis pour mieux le garder sous son contrôle. Pour en arriver à aujourd’hui, avec sa guérison et son retour sous les projecteurs.

Se partageant le rôle de Brian Wilson, Paul Dano et John Cusack sont parfaits, de même qu'Elizabeth Banks dans une performance bien plus déterminante qu'il n'y paraît au premier abord. Quand au personnage de Brian Wilson, il est plus intéresant et touchant dans la seconde période, dans laquelle il est vulnérable et trop malade pour pouvoir distinguer ceux qui veulent l'aider de ceux qui lui veulent du mal. Les personnages secondaires sont également parfaitement dessinés, et les années 60 bien reconstituées.

Une biographie réussie, sans temps morts, qui nous parle de musique mais surtout de volonté et de survie. Nul besoin d'être un grand connaisseur des Beach Boys pour se sentir concerné ou captivé par cette tranche de vie.

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 16
Georges Blanc 12
Geneviève Praplan 12