A most violent Year

Affiche A  most violent Year
Réalisé par J. C. Chandor
Pays de production U.S.A.
Année 2014
Durée
Musique Alex Ebert
Genre Drame, Thriller, Policier
Distributeur filmcoopi
Acteurs Alessandro Nivola, Albert Brooks, Oscar Isaac, Jessica Chastain, David Oyelowo
Age légal 14 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 721
Bande annonce

Critique

Ce film nous emmène dans l’univers de New-York en 1981, période à laquelle la ville souffre d’une augmentation importante de la criminalité. Abel Morales (Oscar Isaac) est le patron d’une compagnie d’alimentation en fioul. Alors qu’il tente de développer sa société, ses camions sont régulièrement braqués et son personnel brutalement agressé. Dans ce contexte de violence permanente, il subit également des pressions de la part des autorités qui lancent contre lui plusieurs chefs d’accusation, dont celui de la fraude fiscale. Malgré tous les ennuis auxquels il doit faire face, Abel tente de rester honnête, de s’opposer à la corruption et de garder sa ligne de conduite. Il résiste également aux pressions de son entourage qui l’entourage à prendre les grands moyens pour mener ses affaires et pour protéger sa famille, quitte à faire quelques entorses à la loi. Ambitieux, il résiste cependant, désireux d’accéder au rêve américain de manière honnête. Opération difficile dans ce monde corrompu…

Ce thriller est habilement mené : il ne s’agit pas d’un film de gangster à l’action ininterrompue, mais d’une guerre psychologique. Le protagoniste développe un acte de résistance face à la violence. Abel n’est pas un saint ni un enfant de chœur : il incarne la puissance et l’argent, il est l’image même du pouvoir mais il défend ses valeurs. La réalisation efficace et la narration sobre, dépourvues d’artifices, tiennent en haleine le spectateur.

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 15
Anne-Béatrice Schwab 14
Georges Blanc 17