Pourquoi j'ai pas mangé mon père

Affiche Pourquoi j'ai pas mangé mon père
Réalisé par Jamel Debbouze
Pays de production France
Année 2013
Durée
Musique Laurent Perez Del Mar
Genre Animation, Famille, Comédie
Distributeur pathefilms
Acteurs Jamel Debbouze, Arié Elmaleh, Christian Hecq, Mélissa Theuriau, Patrice Thibaud
Age légal 6 ans
Age suggéré 8 ans
N° cinéfeuilles 721
Bande annonce

Critique

 

Pour cette adaptation d’un roman de Roy Lewis, Jamel Debbouze cumule les casquettes de scénariste, interprète et réalisateur. Il a mis beaucoup de lui-même et de son expérience personnelle dans le personnage d’Edouard, cet avorton malingre rejeté par les siens mais tellement plus malin et inventif que les autres. Il appartient à la tribu des Simiens, ces pré-humains qui vivent confinés en vase clos par la peur, manipulés par une méchante sorcière et les privilégiés du système.

Edouard l’optimiste va découvrir le feu, la chasse, la position debout, la musique, l’espoir et même l’amour en la personne de Lucy… Il est positif en toutes circonstances, drôle, gentil et bienveillant. Il cultive le respect, ne cherche pas le pouvoir et désire juste faire partie de la famille. 
Ce film 3D a été réalisé en « performance capture », cette technique hypersophistiquée qui saisit avec des caméras et en studio les mouvements et les expressions des acteurs et les retravaille, les habille et les met en scène par la grâce du numérique.

Jamel Debbouze est un personnage attachant et son film cherche à lutter contre toutes les formes d’exclusion. Il prône le respect mutuel, la fraternité et l’amour... Mais tous ces bons sentiments ne suffisent pas à faire un film réussi. Quelques scènes sont amusantes mais l’ensemble, à l’esthétique rébarbative, est terriblement lourd et agité.

Anne-Béatrice Schwab

Appréciations

Nom Notes
Anne-Béatrice Schwab 11
Nadia Roch 7