Big Eyes

Affiche Big Eyes
Réalisé par Tim Burton
Pays de production U.S.A., Canada
Année 2014
Durée
Musique Danny Elfman
Genre Biopic, Comédie, Drame
Distributeur elitefilms
Acteurs Jason Schwartzman, Danny Huston, Amy Adams, Krysten Ritter, Christoph Waltz
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 721
Bande annonce

Critique

Les enfants aux immenses yeux tristes et parfois sinistres qu’a peints l’artiste américaine Margaret Keane dans les années 50|60 a toujours fasciné Tim Burton qui reconnaît avoir eu une enfance solitaire et introvertie. Si les critiques de l’époque descendirent en flèche ces tableaux kitsch de gosses perdus au regard marqué par le désespoir, le public, lui, a tout de suite adhéré à ces œuvres dont les nombreuses reproductions se vendirent comme des petits pains. Mais voilà: ces tableaux étaient signés par le mari de Margaret Keane qui, en bonimenteur sans scrupules, fit croire que c’était lui le peintre. Doué du sens de la publicité et des talk-shows, il s’assura un beau succès, dupa tout le monde avec superbe, fit sa fortune sur le dos de sa femme, qui, elle, devait travailler dans  le secret dans son atelier caché. Mais la vérité a fini par éclater. Pendant un procès en Cour fédérale, Margaret mit au défi son époux de prouver qu’il était l’auteur des tableaux. Son mari refusa de relever le défi, prétextant une épaule endolorie. En quarante-cinq minutes, elle peignit une toile devant la Cour qui comprit que c’était bien elle l’artiste et non pas son mari.

Tim Burton a voulu raconter cette histoire vraie. Son long-métrage, bien loin de l’univers gothique qui a fait son renom, reconstitue les années 50, époque où les femmes au foyer n’avaient pas leur mot à dire et étaient reléguées dans l’ombre. Il dépeint les relations difficiles de Margaret Keane (Amy Adams) et de son conjoint (Christoph Waltz), le bonheur américain propret qui cache un abîme de souffrances. Sans en avoir l’air, le film dénonce la condition faites aux femmes en ce temps-là, et peut-être bien encore aujourd’hui, qui sait ? Amy Adams a reçu un Golden Globe de la meilleure actrice pour son interprétation de Margaret Keane, récompense bien méritée.

Appréciations

Nom Notes
13
Georges Blanc 12
Anne-Béatrice Schwab 15