Dumb and Dumber 2

Affiche Dumb and Dumber 2
Réalisé par Bobby Farrelly, Peter Farrelly
Titre original Dumb and Dumber 2
Pays de production U.S.A.
Année 2014
Durée
Musique Empire of the Sun
Genre Comédie
Distributeur universal
Acteurs Jim Carrey, Jeff Daniels, Laurie Holden, Rob Riggle, Rachel Melvin
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 716
Bande annonce

Critique

Dommage pour Jim Carrey qui avait refusé de faire une suite au Dumb and Dumber de 1994, par envie de sortir du registre imbécile: il avait ainsi tourné plusieurs films de grande qualité comme Man on the Moon ou Truman Show, ou des comédies nonabrutissantes. Dommage pour les frères Farrelly, dont l’iconoclasme et le goût du burlesque nous avaient donné le gentiment et efficacement décalé Mary à tout prix. Dommage pour Jeff Daniels, un acteur excellent mais qui n’a pas la carrière qu’il mérite au cinéma, à force de se saborder en tournant dans ce genre de navets; il s’est efficacement reconverti dans la télévision. Dommage surtout pour les frères Lumière, qui doivent se retourner dans leur tombe en voyant leur invention employée pour créer autant de bêtise, de gags affligeants et d’insultes au plus élémentaire bon goût, à la plus élémentaire intelligence.

Vingt ans après le premier film, Dumb and Dumber (littéralement: De plus en plus con) 2 est la digne suite de l’original, à savoir un enchaînement ininterrompu de gags pipi-caca, de situations grotesques, avec un scénario dont on ne se soucie pas une seconde, car il ne sert qu’à un numéro indigeste de ces acteurs, qui élèvent la bêtise et la grossièreté au rang de science. Et dans lequel, au passage, on se moque gratuitement de tout et de tout le monde. Oublions tout de suite cette erreur filmique, et revoyons la série des Y a-t-il un flic, ou Ace Ventura avec Jim Carrey, pour rire de bon cœur, sans réfléchir certes, mais au moins sans atomiser ni nos neurones ni notre fierté.

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 2
Daniel Grivel 2