Lou! Journal infime

Affiche Lou! Journal infime
Réalisé par Julien Neel
Pays de production France
Année 2012
Durée
Musique Julien Di Caro
Genre Comédie
Distributeur frenetic
Acteurs Nathalie Baye, Ludivine Sagnier, Julie Ferrier, Kyan Khojandi, Lola Lasseron
Age légal 8 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 710
Bande annonce

Critique

Il y a depuis longtemps, et malheureusement de plus en plus, une mode insupportable. Il suffit que l'on se soit fait un nom dans un domaine artistique quelconque (one-man show, littérature ou animation à la télévision) pour que l'on s'auto-adjuge le droit et le talent de devenir réalisateur pour le prestige de la chose; en d'autres termes, on fait un film pour faire un film. Et si l'on s'appelle Gad Elmaleh, Dany Boon, Antoine de Caunes ou Frédéric Beigbeder, les producteurs seront là au garde-à-vous, et le public prêt à se ruer dans les salles pour avaler de bon cœur n'importe quelle soupe.
Le scénariste et créateur de bande dessinée Julien Neel vient s'ajouter à la liste. Il adapte ici ses propres livres racontant la vie de Lou (Lola Lasseron), une ado vivant dans ses rêves et son existence idéalisée, et légèrement plus mature que son âge. Ce qui place sa mère (Ludivine Sagnier), d'une naïveté et d'une guimauve exaspérantes, à peu près au même niveau que sa fille. Peut-être que l'histoire, les pensées des personnages et l'univers fantasmagorique fonctionnent bien en BD. Mais, sur l'écran, les spectateurs, quel que soit leur âge, trouveront sans aucun doute tout ça d'une platitude totale et d'une nunucherie écoeurante. Le seul intérêt, qui s'évanouit au bout de dix minutes, est l'exercice de style visuel, mêlant la BD, le manga et le cinéma.
Mais il y a plus grave. Au fond, il n'y a qu'à Jean-Pierre Jeunet que ce film peut éventuellement faire plaisir. En effet, si ce dernier a besoin d'argent, il peut porter plainte pour plagiat caractérisé sur de nombreux points (le talent en moins), et il gagnera à tous les coups. Julien Neel, lui, soutiendra certainement que tout cela ne sort que de son imagination fertile de bédéaste.

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 5
Daniel Grivel 1
Nadia Roch 1
Anne-Béatrice Schwab 5