A la recherche de Vivian Maier

Affiche A la recherche de Vivian Maier
Réalisé par John Maloof, Charlie Siskel
Pays de production U.S.A.
Année 2013
Durée
Musique J. Ralph
Genre Documentaire
Distributeur praesensfilm
Acteurs John Maloof, Vivian Maier, Mary Ellen Mark, Phil Donahue
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 707
Bande annonce

Critique

Passionnant de bout en bout, ce documentaire fascinant relate post-mortem l’œuvre d'une artiste méconnue, Vivian Maier...
Dans une société où les gens postent des photos sur les réseaux sociaux pour exister, l'histoire de Vivian Maier est pour le moins paradoxale... Née le 1er février 1926 aux États-Unis, cette femme grandit en France et y passe la majorité de sa jeunesse. Elle revient en Amérique en 1951: elle gagne sa vie comme nounou et comme soignante. Durant son temps libre, son appareil Rolleiflex autour du cou, elle capte des milliers d'images. Comme le mentionne un des intervenants dans le documentaire, le Rolleiflex est «un appareil espion» car il permet de prendre des clichés à l'insu des gens: en effet, le procédé de prise de vue ne nécessite pas de le porter devant l’œil pour faire le point. Ainsi, cette artiste méconnue va produire plus de 100'000 clichés dans les rues américaines sans jamais les montrer, de manière «vagabonde» et anonyme. Chaque photo raconte une histoire... Vivian Maier saisit l'essence même de la vie en immortalisant des portraits, des actions, des moments furtifs et uniques, rendant également l'atmosphère particulière des villes (principalement Chicago et New York). Qu'il est le beau le monde à travers les yeux de cette femme libre, loufoque et si talentueuse! Elle décède le 21 avril 2009, dans la misère et la pauvretécomme tant de grands artistes, sans se douter qu'un jour son œuvre serait mise en lumière et ferait l'objet de nombreuses expositions.
Nous devons cette découverte à John Maloof, étudiant à la recherche de photographies sur Chicago pour illustrer sa thèse. Lors d'une vente aux enchères, le jeune homme achète, en 2007, un énorme lot de négatifs pour 380 dollars. En prenant connaissance de son acquisition, il réalise qu'il a entre les mains un trésor d'une grande valeur artistique. Aussi, durant deux ans, il va tenter d'en découvrir l'auteur et partir à la recherche de ceux qui l'ont connu et entouré. Il retrouve sa trace quelques temps après sa mort en 2009, et récupère tout ce que Vivian avait collecté. Elle gardait tout: des montagnes de clichés, journaux, matériel de toute sorte (même des débris) étaient rassemblés dans un garde-meuble. Intrigué, John Maloof se prend «d'affection» pour cette femme et décide de percer le secret de son existence.
Le documentaire est monté comme une enquête policière désireuse de résoudre une énigme. Il maintient un certain suspens en nous emmenant dans des lieux américains populaires, des années 50 à 80, dès l'instant où Vivian Maier commence sa carrière de maman de jour et de femme de ménage. Elle change souvent de famille et, au fur et à mesure des rencontres, sa personnalité reste un mystère. Certains ont des souvenirs mitigés de l'artiste, nous permettant de découvrir un aspect sombre de son tempérament. Un tel talent ne saurait être parfait et doit avoir une face cachée et rocambolesque, qui nous est quelque peu dévoilée à travers les témoignages. Mais l'enthousiasme du réalisateur ainsi que la beauté de cette découverte nous enchantent chaque instant, nous donnant l'impression d'être des privilégiés d'assister à un tel événement... Un film à voir absolument!

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 18
Daniel Grivel 18
Anne-Béatrice Schwab 18