Grace de Monaco

Affiche Grace de Monaco
Réalisé par Olivier Dahan
Pays de production France, U.S.A., Belgique, Italie
Année 2014
Durée
Musique Christopher Gunning
Genre Biopic, Drame
Distributeur elitefilms
Acteurs Parker Posey, Nicole Kidman, Frank Langella, Tim Roth, Paz Vega
Age légal 8 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 702
Bande annonce

Critique

Grace Patricia Kelly, née en 1929 à Philadelphie, incarne un modèle de beauté parfaite. Après une brillante carrière cinématographique, elle deviendra officiellement son Altesse sérénissime, plus affectueusement pour les Monégasques la princesse Grace. Ce film se penche sur les difficultés d'adaptation de ce changement d'existence.

Ce film est une histoire sur mesure pour le Festival de Cannes, qui le présentera en ouverture de la compétition officielle. Un choix certes incontournable, alliant beauté, glamour, prestige et cinéma. Pourtant, il semblerait que les enfants de la princesse n’adhèrent pas à la version proposée par Olivier Dahan. Selon un communiqué de presse du palais, ils refusent même la dénomination de biopic, évoquant une déformation des faits historiques. Ils décrivent l’intrigue comme une production fantaisiste et déplorent le manque de réalisme pour répondre à un but purement commercial.
Mais revenons un instant sur l’histoire: ce film choisit d’illustrer un moment de la vie de cette véritable icône. En 1956, Grace Kelly, actrice mondialement connue, star incontestée du 7e Art, met fin à sa carrière pour épouser le prince Rainier III. Dès lors, elle tente de remplir au mieux sa fonction, mais peine à trouver le bonheur dans sa prison dorée, malgré la joie que peuvent lui procurer ses enfants. Ses obligations sont pesantes, la bienséance et la langue de bois l’ennuient. Le cinéma lui manque cruellement: aussi, quand Alfred Hitchcock lui rend visite pour lui proposer le scénario de Marnie, elle se prend à rêver d’Hollywood et d’un éventuel retour devant la caméra. Cependant, durant cette période, la France menace de taxer, voire même d’annexer Monaco. Par conséquent, le fait de repartir aux Etats-Unis serait terriblement mal vécu par les Monégasques, voyant cet «abandon» comme une preuve d’un mariage raté et surtout comme un manque d’intérêt de la princesse pour la survie du Rocher. Grace se trouve alors confrontée à un choix difficile…
Selon la famille Grimaldi, Alfred Hitchcock lui aurait certes proposé le rôle mais ne serait jamais venu au palais, pris par le tournage de son thriller Les oiseaux. Un autre reproche récurrent est celui d’avoir choisi une approche trop glamour. Il est vrai que le film offre une vision de conte de fées, même si les coulisses d’une existence princière ne correspondent pas au rêve des petites filles. Nous découvrons la complexité d’une telle fonction, la solitude aussi et la difficulté d’allier à la fois vie privée et vie publique. Une princesse ne «s’appartient» pas, elle se doit d’être parfaite et doit souvent oublier ses propres aspirations au profit de ses obligations. Derrière les apparences d'un bonheur sans nuage se cache une autre réalité: celle des tensions et des angoisses aussi bien poliques, sociales que familiales.
Nicole Kidman, malgré ses 46 ans, porte bien le rôle grâce à sa classe et son élégance. Sans être un chef-d'oeuvre, ce long métrage offre un moment de plaisir qui séduira les amateurs de romance et de monarchie.

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 13
Georges Blanc 12
Daniel Grivel 12
Anne-Béatrice Schwab 12