Barbecue

Affiche Barbecue
Réalisé par Eric Lavaine
Pays de production France
Année 2013
Durée
Musique Gregory Louis, Romain Tranchart
Genre Comédie
Distributeur frenetic
Acteurs Lionel Abelanski, Lambert Wilson, Franck Dubosc, Florence Foresti, Guillaume De Tonquédec
Age légal 10 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 701
Bande annonce

Critique

Antoine (Lambert Wilson) est un quinqua au sourire irrésistible et à la discrétionpolie; il a un bon job, une vie qui lui file entre les doigts sans qu’il ait le temps de l’apprécier, une femme qu’il aime et des aventures sans lendemain, gratifiantes pour son ego. Mais il a surtout une bande de potes avec laquelle il prend ses vacances été après été. Cette année-là, Antoine, qui a passé sa vie à faire attention à sa santé, à sa forme physique, à sa famille, aux autres en général, fait un infarctus. Désormais, plus question pour lui de continuer à faire le gentil garçon attentionné. Il veut changer de rythme de vie, faire enfin ce qui lui plaît vraiment, sans plus manier la langue de bois. Décidé à casser la routine rassurante de leur amitié qui commence à s’user, il convie ses amis dans une maison perdue dans les collines cévenoles. Il en profite pour leur dire tout ce qu’il a sur le cœur.

Dans le film, on mange beaucoup- on est en France, pardi!-, on se lance des vannes qui font parfois mal, on se dit ses quatre vérités, quitte à blesser ceux qu’on aimait depuis si longtemps et auxquels on était même accro. C’est méchant, parfois drôle, un peu répétitif. On rit par moments - les hommes surtout! -, on est touché par cette crise entre amis et entre couples vieillissants. Au final, les copains de toujours se rabibochent, parce qu’ils ne sauraient vivre les uns sans les autres. Les comédiens forment une fine équipe complice, qui sait mettre avec sensibilité des mots sur ce qui parfois arrive à tout un chacun dans la vraie vie. Barbecue, un film doux amer parfois un peu long sur la crise de la cinquantaine, le temps qui passe et l’amitié.

Appréciations

Nom Notes
11