Her

Affiche Her
Réalisé par Spike Jonze
Pays de production U.S.A.
Année 2013
Durée
Musique Arcade Fire
Genre Drame, Romance, Science fiction
Distributeur Ascot
Acteurs Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams, Rooney Mara, Olivia Wilde
Age légal 12 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 699
Bande annonce

Critique

 Après avoir réalisé Max et les Maximonstres album pour enfants de Maurice Sendak, Dans la peau de John Malkovich et I’m here un programme informatique ultrasophistiqué capable de penser comme les humains.

En lançant le système d’exploitation OS-1 configuré sur sa tablette, il fait la connaissance d’une voix féminine drôle, sensible et futée, Samantha, à qui il confie ses états d’âme et dont il finit par tomber amoureux sans jamais pouvoir la serrer pour de vrai dans ses bras. Un amour virtuel qui lui redonne du cœur au ventre. On est en pleine science-fiction dans un Los Angeles embelli par le cinéaste, où le métro mène directement à la plage bondée, et où chacun se promène relié par son oreillette à un ordinateur, confident intelligent avec lequel dialoguer tout au long de la journée, favorisant une sorte d’autisme collectif.

Avec ce long métrage, Spike Jonze propose non seulement une plongée dans un futur proche, mais aussi dans toute la panoplie des sentiments amoureux, de la rencontre à la séparation, en passant par les sens en ébullition, la tendresse, la complicité, la jalousie, la remise en question personnelle, la nécessité de s’adapter à l’évolution de chacun des partenaires. Malgré un décor esthétique et haut en couleurs, un piano parfaitement en accord avec les états d’âme du héros, incarné par un Joachin Phoenix  sensible,  le film se traîne. Quand pour la ixième fois le personnage se réfugie dans son lit pour y ressasser ses souvenirs, y  vivre son amour charnel tout à fait virtuel, on se surprend à somnoler  en catimini.

Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 11
Georges Blanc 12
Nadia Roch 12
Anne-Béatrice Schwab 13
Daniel Grivel 13