Dallas Buyers Club

Affiche Dallas Buyers Club
Réalisé par Jean-Marc Vallée
Titre original Dallas Buyers Club
Pays de production U.S.A.
Année 2013
Durée
Musique Danny Elfman
Genre Drame, Biopic
Distributeur elitefilms
Acteurs Matthew McConaughey, Jared Leto, Jennifer Garner, Steve Zahn, Denis O'Hare
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 696
Bande annonce

Critique

Dans les années 80, le monde est frappé par une nouvelle maladie, le sida. Alors que l'Amérique apprend la mort de Rock Hudson, icône de l'homme à femmes par excellence à l'écran mais homosexuel dans la vie, ce virus s'érige en tabou et revêt rapidement une connotation de honte: en effet, il touche dans un premier temps les communautés gay et les toxicomanes, permettant ainsi aux moralisateurs d'y voir une punition divine. Très vite, le sida devient une pandémie qui, à ce jour, n'est toujours pas jugulée...

Ce film bouleversant relate l'histoire véritable d'un cow-boy texan du nom de Ron Woodroof (Matthew McConaughey). Ex-champion de rodéo, accro à la drogue et au sexe, il voit sa vie basculer quand il apprend qu'il a contracté le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Macho, bagarreur et homophobe, il ne peut pas accepter d'être atteint de la maladie des homosexuels.

Rejeté par ses copains, mis au ban de la société, il se révolte contre le corps médical, qui ne lui donne plus qu'un mois à vivre et qui lui refuse l'AZT, ce nouveau traitement qui n'est pas encore homologué officiellement aux Etats-Unis. Il se rend alors au Mexique pour se procurer auprès d'un médecin radié un traitement alternatif qui semble faire effet. Dès lors, il importe illégalement ces substances permettant de retarder les effets dévastateurs de l'épidémie. En s'associant avec un travesti, Rayon (extraordinaire Jared Leto), il revend ces médicaments: les deux compères en font un véritable commerce qui deviendra le Dallas Buyers Club. Ron vivra sept ans avec la maladie, période durant laquelle il se battra contre les douanes, le FBI, les laboratoires pharmaceutiques, pour pouvoir offrir l'espoir d'une « survie » meilleure aux malades atteints par ce terrible fléau.

L'évolution du personnage de Ron est touchante: la maladie va transformer ce mauvais garçon bourré du préjugés en un dealer philantrope qui deviendra même le porte-parole d'une juste cause. Une belle leçon de vie proposée par le réalisateur, qui  ne tombe pas dans le piège du mélodrame: malgré la lourdeur du sujet, il joue sur l'humour et évite de s'apitoyer sur le sort de ses personnages.

La prestation de Matthew McConaughey est impressionnante: l'acteur s'est investi à fond en se délestant de quelques 25 kilos, perdant ainsi sa sublime plastique au profit d'un corps squelettique. Alors qu'on est habitué à le voir jouer les rôles de séducteurs dans des comédies romantiques un peu niaises, il serait faux de juger sa performance seulement à sa transformation physique. Il se fond dans cette aventure humaine poignante, lui donnant une dimension authentique qui ne laissera pas le spectateur indifférent.

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 18
Georges Blanc 15