Je fais le mort

Affiche Je fais le mort
Réalisé par Jean-Paul Salomé
Pays de production France
Année 2013
Durée
Musique Bruno Coulais
Genre Comédie, Policier
Distributeur agorafilms
Acteurs Anne Le Ny, Lucien Jean-Baptiste, François Damiens, Géraldine Nakache, Nanou Garcia
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 695
Bande annonce

Critique

La mise en place est bien enlevée: on voit Jean Renault (François Damiens), comédien un peu foireux, tentant de cachetonner sans trop de succès; sa famille a la honte quand elle le découvre dans une pub télévisée pour des suppositoires laxatifs...Il se résout à accepter une proposition singulière mais relativement lucrative du Pôle Emploi: prendre la place du mort dans des reconstitutions de crimes demandées par la justice. Il se rend donc hors saison à Megève, non sans essayer de draguer Noémie Desfontaines (Géraldine Nakache), une jolie compagne de voyage (qui s'avèrera par la suite être le juge d'instruction chargé de l'enquête...), en prétendant aller au tournage d'un grand film. Le personnel judiciaire et lui se retrouvent dans le même hôtel, rouvert pour la circonstance; ils sont guidés par le lieutenant Lamy (Julien Jean-Baptiste), de la Gendarmerie nationale. Il s'agit de reconstituer des meurtres (dont l'un a échoué, laissant la victime, maire du village, en fauteuil roulant) visant trois frères, notabls locaux. A force d'imagination, de créativité et de souci du détail, Jean va imprimer un nouveau sens aux conclusions de l'enquête.
On sent que Jean-Paul Salomé a beaucoup oeuvré pour la télévision (quand bien même il a porté Belphégor et Arsène Lupin au grand écran). Son film, un peu planplan, oscille entre policier et comédie pour aboutir à une bluette. Certains raccords déroutent: on passe d'un paysage hivernal à un décor estival; on est un peu rêveur devant la représentante de l'ordre judiciaire, au premier abord psycho-rigide, partager un pétard avec Jean. Mais son interprète, François Damiens, tire son épingle du jeu et donne un peu de tonus à un film qui sinon aurait autant d'animation qu'une station de montagne hors saison...

Daniel Grivel

Appréciations

Nom Notes
Daniel Grivel 10
Georges Blanc 8
Nadia Roch 12