Il était une forêt

Affiche Il était une forêt
Réalisé par Luc Jacquet
Pays de production France
Année 2012
Durée
Musique Eric Neveux
Genre Documentaire
Distributeur frenetic
Acteurs Francis Hallé
Age légal 6 ans
Age suggéré 8 ans
N° cinéfeuilles 690
Bande annonce

Critique


Après un documentaire (La marche de l'empereur) et un film de fiction (Le renard et l'enfant), Luc Jacquet s'intéresse de nouveau à la nature, vue cette fois par un botaniste, Francis Hallé. Considérant que les forêts tropicales notamment sont le poumon de la planète et préoccupé par la déforestation galopante, le réalisateur s'est attaqué à cet enjeu écologique majeur. Mêlant des prises de vue réelles, souvent de toute beauté, à des images de (photo)synthèse, il a adopté la lenteur de la croissance des géants verts, devant la taille et la longévité desquels l'être humain se sent tout petit. On voit que la chute spontanée d'arbres séculaires, culminant souvent à 60 mètres, permet aux rayons du soleil d'atteindre à nouveau le sol, suscitant la germination et la renaissance de la forêt primaire; on apprend pas mal de choses sur le partenariat entre végétaux et animaux, sur l'adaptation des insectes à leur environnement, sur d'étranges parasites comme le figuier étrangleur qui finit par enserrer un arbre complètement, devenant en quelque sorte un exo-squelette, le tronc à l'intérieur finissant par pourrir.
Didactique sans pédanterie, écolo sans prêchi-prêcha, Il était une forêt peut intéresser petits et grands. Tout au plus regrettera-t-on la musique plombante et le ton sentencieux du commentateur, rappelant les «docucus» de nos jeunes années...

Daniel Grivel

Appréciations

Nom Notes
Daniel Grivel 13
Geneviève Praplan 15
Philippe Thonney 12