Un château en Italie

Affiche Un château en Italie
Réalisé par Valeria Bruni Tedeschi
Pays de production France
Année 2013
Durée
Genre Comédie dramatique
Distributeur agorafilms
Acteurs Valeria Bruni Tedeschi, Xavier Beauvois, Louis Garrel, Marisa Borini, Filippo Timi
Age légal 12 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 681
Bande annonce

Critique


C'est à la lecture de "La Cerisaie" de Tchekhov que Valeria Bruni Tedeschi - unique femme en compétition - a eu l'idée de réaliser une fiction assez autobiographique puisqu'il y est question d'une famille ressemblant à la sienne, avec une mère pianiste, un frère malade qui mourra du sida, un château (qui a effectivement été vendu). Louise (Valeria Bruni Tedeschi), la quarantaine, actrice en pause, tombe par hasard sur Nathan (Louis Garrel) acteur plus jeune qu'elle. La jeune femme accepte l'amour qui lui est voué pour autant qu'une fécondation in vitro puisse être faite, tant elle a le désir d'un enfant («J'ai 43 ans, dit-elle, je suis une dame»). On sent approcher la fin d'une époque: le château de famille coûte trop cher à l'entretien, il faut le vendre - la mère y est résolue, le fils s'y oppose au nom des souvenirs. C'est une histoire d'amours contrariées et tumultueuses, d'une relation (trop) proche entre un frère et une soeur, ponctuée de quelques épisodes tragi-comiques.
Dans Un château en Italie, on retrouve cette petite musique chère à la réalisatrice-actrice, des émotions et des sentiments foisonnants, quelques images symboliques fortes (l'abattage d'un arbre plusieurs fois centenaire dans le parc). C'est un film choral mettant les interprètes en valeur, mais on se lasse assez rapidement d'un certain nombrilisme.

Daniel Grivel

Appréciations

Nom Notes
Daniel Grivel 12
Geneviève Praplan 12
Anne-Béatrice Schwab 12