Elysium

Affiche Elysium
Réalisé par Neill Blomkamp
Pays de production U.S.A.
Année 2013
Durée
Musique Ryan Amon
Genre Science fiction, Action, Thriller
Distributeur waltdisney
Acteurs Matt Damon, Jodie Foster, Diego Luna, Alice Braga, Sharlto Copley
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 685
Bande annonce

Critique

Après District 9 (2009), Neill Blomkamp revisite à nouveau notre monde à travers la science-fiction. En l’an 2159, Elysium est une planète immaculée, occupée par les riches qui ont quitté la Terre, dévastée, polluée et surpeuplée de pauvres et de malades. L'humanité est ainsi partagée. Le gouvernement de ce paradis spatial fait appliquer une loi anti-immigration très stricte afin de préserver le luxueux mode de vie des habitants, mesures qui n’empêchent pas les Terriens de risquer leur vie pour rejoindre la station. Max (Matt Damon), cancéreux en phase terminale suite à un accident de travail, va accepter une mission qui, réussie, permettra de rétablir l’équilibre entre les deux univers.
Comme souvent dans ces grosses productions américaines, le début du film est prometteur mais l’action s’enlise au fil de l’histoire. ELYSIUM ne fait pas exception à la règle: les premières scènes (tournées dans les bidonvilles de Mexico) offrent une vision incroyable d’une terre anéantie en opposition à une planète aseptisée (construite et réalisée à Vancouver). L’intrigue est une métaphore de notre société actuelle: le fossé qui se creuse entre les démunis et les riches, mais également la manière dont l’homme pollue et ruine le globe sont bien évoqués. On assiste à une société à deux vitesses, dans laquelle seuls les nantis ont le droit à la médecine et au luxe. Les autres luttent pour leur survie. La robotisation est également un élément qui fait réfléchir: dans le film, le protagoniste se voit greffer un squelette métallique, le rendant à moitié homme, à moitié machine mais surtout permettant de décupler ses capacités physiques. La science a prouvé aujourd’hui que certaines opérations sont possibles, créant ainsi des êtres bioniques. Si cette technologie est impressionnante, elle n’en soulève pas moins des questions d’éthique.
Si toutes ces thématiques sont bien posées, le film perd malheureusement complètement son intérêt au moment où le combat s’engage entre le super-héros et l’armée d’Elysium. Dès lors, seules des batailles interminables, redondantes et ennuyeuses occupent l’écran. Quel dommage!

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 12
Daniel Grivel 11