Lone Ranger

Affiche Lone Ranger
Réalisé par Gore Verbinski
Pays de production U.S.A.
Année 2013
Durée
Musique Hans Zimmer
Genre Action, Aventure, Western
Distributeur elitefilms
Acteurs Johnny Depp, Tom Wilkinson, William Fichtner, Barry Pepper, Armie Hammer
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 685
Bande annonce

Critique

Avant de passer à la télévision, The Lone Ranger a été un feuilleton western pour les enfants, diffusé dès 1933 par une radio de Detroit, Michigan, et disparu en 1954 à près de 3000 épisodes. Ses succès au petit écran l’ont amené au grand, sans lui apporter le triomphe toutefois. Cette version-ci  - dont le budget pourrait avoir grimpé jusqu’à 250000 dollars selon TF1 -  lui donnera-t-elle une nouvelle chance? Ce n’est pas sûr; les premiers résultats dans les salles de cinéma ne sont pas encourageants. Et pour cause. Gore Verbinski, fabricant des premiers Pirate des Caraïbes, ne fait pas autre chose que suivre le modèle de ces derniers. D’ailleurs, n’a-t-il pas toujours Johnny Depp à ses côtés?
Tonto (Johnny Depp), séparé de ses frères comanches, s’est mis bon gré mal gré aux côtés de John Reid (Armie Hammer) fraîchement revenu au pays après ses études de droit. L’avocat compte bien apprendre la justice à ces grossiers personnages qui construisent la ligne de chemin de fer avec force massacres à l’arme à feu et à l’alcool. Tonto, tout fou qu’il est, ne manque pas de sagesse et s’emploie, au prix de mille péripéties et étrangetés, à enseigner au bleu que dans les westerns, la seule justice est celle des justiciers.
Mis à part que le Colorado est moins doré que dans les publicités de Marlboro, où est l’imagination? Depp et Verbinski croient-ils réellement faire rire les enfants? Pour de rares moments d’humour et de belles reconstituions de trains, faudrait-il supporter des personnages vulgaires, de pénibles scènes de combats, et surtout beaucoup d’ennui? Non.  Ni dans ce film, ni dans ceux qui devraient suivre, John Reid le Ranger ayant promis de nouvelles aventures.
Le vrai problème démontré par cette nouvelle grosse machinerie commerciale est que Hollywood ne sait plus produire des films sans faire exploser les records budgétaires. Comme s’il suffisait de payer pour avoir du talent…

Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 3