L'Attentat

Affiche L'Attentat
Réalisé par Ziad Doueiri
Titre original The Attack
Pays de production France, Belgique, Liban, Qatar
Année 2012
Durée
Musique Eric Neveux
Genre Drame
Distributeur praesensfilm
Acteurs Ali Suliman, Reymonde Amsellem, Evgenia Dodina, Karim Saleh, Uri Gavriel
Age légal 14 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 681
Bande annonce

Critique

Depuis quelques temps, le conflit israélo-palestinien a été au cœur de plusieurs longs métrages, avec des réussites fluctuantes. Plusieurs de ces films, en montrant le conflit par les yeux d’un enfant, ou en décrivant une histoire d’amour impossible entre deux ados séparés par leur culture, abordaient la guerre avec naïveté, ou en tirant sur une corde sensible, alors que le sujet n’en avait pas besoin.

L'Attentat, adapté du roman de Yasmina Khadra et porté par des acteurs qui sont tous remarquables, est au contraire un film coup de poing, tranchant et efficace. Déjà parce qu’il aborde la guerre par ses aspects les plus terribles: l’incompréhension, l’inéluctabilité, et surtout l’impuissance. Le personnage principal, Amine Jaafari (Ali Suliman), est un chirurgien arabe vivant à Tel-Aviv. C’est un homme bon, généreux, aimé et respecté de tous, qui soigne indifféremment tous ceux qui en ont besoin quelle que soit leur nationalité. Il croit en l’avenir et en la réconciliation. Il va se retrouver malgré lui intimement mêlé à cette guerre absurde, lorsque sa femme, avec laquelle il est marié depuis quinze ans, va commettre un acte irréparable. Alors qu’il essaye désespérément de comprendre pourquoi elle en est arrivée là, et surtout pourquoi il n’a jamais rien soupçonné, nous assistons à un profond changement. Qui, on l’espère à la fin, ne lui fera pas totalement perdre ses idéaux de fraternité et de paix. Avant tout, c’est un homme qui ne comprend pas ce qui lui arrive; c’est bien le côté incompréhensible de la situation qui est le plus effrayant.

On sort de ce film comme le héros de cette histoire: sonné, bouleversé, en ressentant physiquement le poids écrasant du ciel qui nous est tombé sur la tête. Un film dur, qui n’étouffe tout de même pas complètement l’espoir de changement. Utile, poignant, magnifique.

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 19
Daniel Grivel 18
Anne-Béatrice Schwab 16
Serge Molla 17