Fast and furious 6

Affiche Fast and furious 6
Réalisé par Justin Lin
Pays de production U.S.A.
Année 2013
Durée
Musique Lucas Vidal
Genre Action, Thriller
Distributeur universal
Acteurs Dwayne Johnson, Michelle Rodriguez, Jordana Brewster, Paul Walker, Vin Diesel
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 681
Bande annonce

Critique

 

On ne change pas une équipe qui gagne… Le sixième épisode de la série Fast and furious  ressemble donc aux précédents, et un septième avatar du même genre s’annonce pour l’année prochaine.   

Moteurs rugissants dès le générique, musique branchée, on est vite sur les routes, le pied au plancher. Laissons de côté l’histoire assez confuse de braqueurs à arrêter, entre les Baléares et Moscou. Les bandes rivales se poursuivent avec des véhicules super-puissants, s’étripent à propos de fric, de femmes et d’une bombe sophistiquée susceptible – tout au moins est-ce ce que le chroniqueur a cru comprendre – d’entraîner la suffocation d’un pays entier pendant vingt-quatre heures…

Peu importe donc le scénario, pourvu qu’on ait la vitesse, l’essentiel se situant dans les courses motorisées diaboliques, les carambolages spectaculaires, les exploits invraisemblables des pilotes, les démonstrations musculaires de leurs gros bras lors de multiples bagarres, et la présence de belles filles (touche pas à ma copine!) impliquées dans ces aventures. Rayon coups de poings, ces dames se débrouillent d’ailleurs fort bien, merci. Les dialogues, eux, sont à la traîne, et les sentiments vrais aux abonnés absents. Tout se terminera par… une prière familiale. Amen, on est en Amérique. 

Il va de soi que tous ces pilotes surdoués sont estampillés immortels: pas une égratignure lorsque leurs véhicules se fracassent, pas un pli sur la chemise après la castagne. Le réalisateur fait fi de toute vraisemblance, jouant à repousser les limites du supportable.

Dans ces rodéos urbains - mêlant véhicules blindés, tank et avion gros porteur -, on retrouve les acteurs Vin Diesel, Paul Walker et Dwayne Johnson, bien épaulés par une équipe de deuxièmes couteaux pas tristes (Jordana Brewster, Michelle Rodriguez, Sung Kang et Tyrese Gibson). Il n’empêche: cet univers-là, on a hâte de le quitter. Et sans regret.

 

Antoine Rochat

Appréciations

Nom Notes
Antoine Rochat 4
Daniel Grivel 5
Nadia Roch 7