Sous surveillance

Affiche Sous surveillance
Réalisé par Robert Redford
Titre original The Company you Keep
Pays de production U.S.A.
Année 2012
Durée
Musique Cliff Martinez
Genre Thriller
Distributeur elitefilms
Acteurs Robert Redford, Brendan Gleeson, Shia LaBeouf, Richard Jenkins, Anna Kendrick
Age légal 10 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 680
Bande annonce

Critique

Pour son neuvième film en qualité de réalisateur, Robert Redford propose un véritable examen de conscience: en effet, quelles que soient les motivations qui guident nos actions, nous devons un jour ou l'autre les assumer. Adapté du roman de Neil Gordon paru en 2003, l'histoire se penche sur une organisation appelée Weather Underground, composée d'activistes qui ont perpétré des attentats et des attaques à main armée dans les années 60 en guise de protestation contre la guerre au Vietnam. Bien que bon nombre d'entre eux furent arrêtés, quelques membres ont cependant réussi à disparaître et à mener une existence sous une autre identité. En décidant de se livrer au FBI après trente ans de vie clandestine, Sharon Solarz (Susan Sarandon) relance l'énigme et perturbe la tranquillité de ses anciens complices. Un jeune et ambitieux journaliste, Ben Shepard (Shia LaBeouf), s'empare de l'affaire et ses recherches le conduisent à Nick Sloane (Robert Redford), ancien militant sous les traits d'un avocat nommé Jim Grant et père veuf d'une fillette de onze ans. Démasqué, Nick Sloane fuit pour retrouver ses compagnons de lutte, notamment Mimi Lurie (Julie Christie) tout en étant traqué sans relâche par les forces de l'ordre.

Ce long métrage est une véritable chasse à l'homme, cependant le rythme ne rappelle pas celui d'un film d'action. Le spectateur n'est pas tenu en haleine par un suspens insoutenable: il assiste à la fuite d'un homme qui paradoxalement ne tente plus d'échapper à son passé mais qui part à la recherche de réponses. Le discours est subtil, en dénonçant des actes inacceptables mais explicables dans leur contexte: le combat contre une guerre dont ces idéalistes ne comprenaient pas le sens. C'était leur manière de se rebeller.

L'intérêt réside également dans le regard que porte la jeune génération sur ces faits, à l'image du reporter. En effet, ce dernier cherche davantage le sensationnel que de comprendre les motivations qui ont poussé à l'époque d'honnêtes citoyens à agir de la sorte. La réalisation est soignée, servie par des acteurs formidables, d'anciennes gloires qui assument leur âge tout en jetant un œil nostalgique sur leur jeunesse.

La question de la culpabilité est traitée de manière habile: en effet, il est intéressant de découvrir la façon dont les personnages ont géré leur secret durant toutes ces années. Ce thriller au final très moral aborde les thèmes du remords, de la fidélité dans l'amitié, de la vie dans le mensonge, de la quête de la vérité.

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 17
17
Serge Molla 18
Daniel Grivel 17
Antoine Rochat 17
Anne-Béatrice Schwab 15