Les Ames vagabondes

Affiche Les Ames vagabondes
Réalisé par Andrew Niccol
Titre original The Host
Pays de production U.S.A.
Année 2013
Durée
Musique Antonio Pinto
Genre Science fiction, Romance, Action
Distributeur elitefilms
Acteurs Saoirse Ronan, Chandler Canterbury, Max Irons, Jake Abel, Frances Fisher
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 679
Bande annonce

Critique

Andrew Niccol n'est pas un mauvais type: il a été scénariste de THE TRUMAN SHOW et a notamment réalisé LORD OF WAR et BIENVENUE A GATTACA... Mais lorsqu'il adapte une oeuvre de sa productrice Stephenie Meyer, auteur de la série TWILIGHT, bonjour les dégâts! La dame, apparemment, ne sait raconter qu'une seule et même histoire; simplement, ici, il ne s'agit pas de vampires ni de loups-garous, mais d'extraterrestres s'installant dans le corps d'êtres humains. Ainsi Mélanie Stryder (Saoirse Ronan) héberge-t-elle l'âme de Vagabonde (Wanderer, alias Wanda, mille ans d'âge) - mais elle ne se laisse pas faire et tente de retrouver son petit frère Jamie (Chandler Canterbury) et son soupirant d'antan, Jared (Max Irons). Pistée par la redoutable Traqueuse (Diane Kruger), elle parvient dans une région désertique où survivent quelques humains non «occupés» (on les reconnaît à leurs iris non cerclés de blanc), sous la houlette de son oncle Jeb (William Hurt, qui mérite de plus en plus son sobriquet de Valium...). L'amour pourra-t-il sauver la jeune femme déchirée entre ses deux personnalités?

Difficile de situer dans le temps ce film de science-fiction: les extraterrestres, vêtus de blanc, pilotent des Lotus et des motos carrossées de chrome-nickel, tandis que les humains, aux allures de cow boys, se contentent de vieux 4x4 et de camions légers qui furent l'orgueil de l'infanterie mécanisée suisse en 1961... Stephenie Meyer s'accroche à la dualité platonicienne âme-corps (est-ce pour cela que ses humains vivent dans une caverne?), ce qui nous vaut les dialogues schizophréniques dans la tête de Mélanie-Vagabonde... Comme disaient certains à l'époque, une belle c...erie mystique.

Daniel Grivel

Appréciations

Nom Notes
Daniel Grivel 5
Anne-Béatrice Schwab 9