Stratégie de la poussette (La)

Affiche Stratégie de la poussette (La)
Réalisé par Clément Michel
Pays de production France
Année 2011
Durée
Genre Comédie
Distributeur frenetic
Acteurs Julie Ferrier, Raphaël Personnaz, Jérôme Commandeur, Charlotte Le Bon, Camélia Jordana
Age légal 12 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 676
Bande annonce

Critique

Pour toucher les âmes sensibles, rien de tel que les bébés au cinéma: on y ajoute comme ingrédient un jeune homme mignon qui se retrouve, à son insu, à la charge d’un bambin de quatre mois et le tour est joué. Commence alors une série de clichés insupportables autour de la paternité, à savoir comment faire pour assumer soudainement un rôle de père (la mère de l’enfant étant hospitalisée) quand on n’a pas d’expérience et qu’on est un homme immature.

Cette comédie d’une niaiserie affligeante montre une société en régression: la médiocrité règne en maître chez ces trentenaires qui refusent de grandir et se comportent en éternels adolescents. Pourquoi bêtifier ainsi le rôle de parents? En effet, les scènes autour de la communication entre les nourrissons et leurs géniteurs sont caricaturées de manière lamentable. Une histoire d’amour poussive vient compléter ce tableau pitoyable, laissant une saveur amère dans la bouche. L’action est terne, prévisible et aussi mauvaise que le goût du petit-lait dans le biberon. Si le but est d’encourager la natalité en France en période de crise, le résultat est un échec cuisant. Pour les amateurs du genre, on se souviendra alors du célèbre TROIS HOMMES ET UN COUFFIN (de Coline Serreau, 1985), qui fait office de chef-d’œuvre en comparaison de ce navet.

Note: 3

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 3
Georges Blanc 4