Jappeloup

Affiche Jappeloup
Réalisé par Christian Duguay
Pays de production France
Année 2012
Durée
Musique Clinton Shorter
Genre Drame, Biopic
Distributeur pathefilms
Acteurs Tchéky Karyo, Daniel Auteuil, Guillaume Canet, Marina Hands, Lou de Laâge
Age légal 10 ans
Age suggéré 10 ans
N° cinéfeuilles 676
Bande annonce

Critique

Pour les passionnés d’équitation, le nom de Jappeloup (1975-1991) désigne un cheval d’exception, né d’un père trotteur et d’une mère pur-sang, considéré comme l’un des chevaux de saut d’obstacles les plus performants. Le film raconte l’histoire de celui qui y lia son nom, Pierre Durand (incarné ici par Guillaume Canet). Destiné à une carrière d’avocat prometteuse, d’un jour à l’autre il abandonne tout et revient à ses premières amours, l’équitation. Est-ce pour lui-même ou pour faire plaisir à ses parents, et tout particulièrement à son père (Daniel Auteuil) qui ont beaucoup sacrifié à la passion de leur fils?

Il faudra du temps à Pierre pour répondre à cette question, alors qu’à plusieurs reprises il oscillera à nouveau entre passion et carrière. C’est qu’avec son père il a tout misé sur Jappeloup qui, dans un premier temps, ne paraît pas du tout répondre aux attentes de son propriétaire. Il ne suffit donc peut-être pas de savoir monter, encore faut-il qu’une véritable relation se noue entre le cavalier et sa monture, ce que lui rappelle Raphaëlle (Lou de Laâge) qui a vu naître le cheval et continue à s’en occuper. On va donc suivre la carrière de Pierre Durand, solidement soutenu par son épouse Nadia (Marina Hands), de compétition en compétition, en accumulant titres et échecs (Jeux Olympiques de Los Angeles, puis de Séoul!), mais suivre également le rapport complexe qui unit père et fils. Aucun suspense ne peut être au rendez-vous de cette réalisation soignée, mais souffrant de quelques longueurs et alourdie par un choix musical par trop éclectique.

Serge Molla

Appréciations

Nom Notes
Serge Molla 12
Georges Blanc 12