Woody Allen : A Documentary

Affiche Woody Allen : A Documentary
Réalisé par Robert B. Weide
Pays de production U.S.A.
Année 2011
Durée
Musique Paul Cantelon
Genre Documentaire, Biopic, Historique
Distributeur agorafilms
Acteurs Penélope Cruz, Sean Penn, Scarlett Johansson, Woody Allen, Naomi Watts
Age légal 7 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 661
Bande annonce

Critique

Woody Allen, sa vie, son œuvre, en moins de deux heures: un tour de force réalisé par Robert B. Weide. De l’enfance dans le Brooklyn des années 30, des gags de débutant du jeune Allen Stewart Königsberg - ce qui nous vaut de découvrir un hilarant combat de boxe avec un kangourou dans un show télévisé des années 60 - jusqu’à son dernier film, MINUIT A PARIS, Robert B. Weide décline de façon chronologique la biographie et la filmographie du réalisateur le plus prolifique du cinéma américain.

Les fans de Woody Allen n’apprendront pas grand-chose de nouveau en découvrant ce documentaire trop convenu qui propose un portrait du cinéaste vu par lui-même et par les célébrités qui ont travaillé avec lui: défilent à l’écran Diane Keaton, Martin Scorsese, Sean Penn, Mariel Hemingway, Naomi Watts, Penélope Cruz et Scarlett Johansson qui tous ne tarissent pas d’éloges.

On a plaisir à découvrir les clowneries des premiers «one man shows» de Woody Allen, mais aussi à retrouver l’homme de 77 ans devant son antédiluvienne machine à écrire sur laquelle il tape tous ses scénarios, à saisir cette conscience aiguë de la mort qui l’a habité depuis tout jeune. On comprend mieux le dur désir de durer qui pousse Woody Allen à travailler sans cesse et à tourner film sur film pour se sentir vivre, tromper l’angoisse et laisser une trace. On en voit de courts extraits qui ravivent nos souvenirs et font envie de revoir certains de ses films. Comme Woody Allen a tout dit à sa façon de lui-même dans ses films, avec son humour trompe-la-mort, Robert B. Weide n’a semble-t-il pas jugé utile de prendre un peu de recul critique en menant une véritable enquête journalistique.

Appréciations

Nom Notes
13
Daniel Grivel 12