Rengaine

Affiche Rengaine
Réalisé par Rachid Djaïdani
Pays de production France
Année 2010
Durée
Genre Comédie dramatique
Distributeur inconnu
Acteurs Stephane Soo Mongo, Slimane Dazi, Sabrina Hamida, Nina Morato, Hakim Ammar Boudjelal
N° cinéfeuilles 659
Bande annonce

Critique

Paris, aujourd’hui. Dorcy, jeune Noir chrétien, veut épouser Sabrina, une jeune Maghrébine. Cela serait si simple si cette fille n’avait pas quarante frères et que ce mariage plein d’insouciance ne venait cristalliser un tabou encore bien ancré: pas de mariage entre Noirs et Arabes. Slimane, le frère aîné, gardien des traditions, va s’opposer par tous les moyens à cette union.

A travers cette histoire d’amour, ce film explore le racisme séparant certaines communautés. Et il le fait avec la fraîcheur et la liberté des films faits dans l’urgence et avec peu de moyens. Les deux pieds dans le Paris d’aujourd’hui, la tête dans les étoiles, l’esprit à la blague, c’est par la bande que Rachid Djaïdani traite d’un thème qui fait problème dans un contexte où tant de communautés diverses se côtoient. «Je ne voulais surtout pas faire de victimisation. Je voulais plutôt inverser la tendance. Parce que l’être humain est complexe. Prendre une caméra, n’oublions pas que c’est un acte politique.» Enfant lui-même d’un père algérien et d’une mère soudanaise, le réalisateur sait de quoi il parle, et il l’exprime dans un film qui verse le vinaigre sur une plaie identitaire, mais qui sait aussi bousculer le registre sérieux du message courageux par l’humour de nombreuses séquences. Voilà un film dérangeant à plusieurs niveaux qui fait du bien dans un contexte cinématographique trop souvent conventionnel ou au contraire provocateur.

Georges Blanc