Cosmopolis

Affiche Cosmopolis
Réalisé par David Cronenberg
Pays de production France, Canada
Année 2012
Durée
Musique Howard Shore
Genre Drame
Distributeur elitefilms
Acteurs Juliette Binoche, Mathieu Amalric, Jay Baruchel, Robert Pattinson, Sarah Gadon
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 659
Bande annonce

Critique

Le cinéaste canadien qui a reçu l’an passé le Lion d’Or à Venise pour A DANGEROUS METHOD, a adapté Cosmopolis, roman de Don DeLillo qui suit la descente aux enfers d’un golden boy de la finance à New York. Disons-le d’emblée: le film est difficile à suivre, on ne comprend pas l’enchaînement des séquences, les dialogues philosophiques sont déconcertants et obscurs.

Le héros, Eric Packer (Robert Pattinson, parfait dans ce rôle très différent de celui dans lequel la série TWILIGHT l’avait cantonné) est à gifler tant il est égocentrique, dépourvu d’émotions, avançant tel un zombie vers sa chute. Il se rend chez son coiffeur dans sa luxueuse et interminable limousine sous la haute protection d’un garde du corps qu’il abattra plus tard sur un coup de tête. En chemin, il s’envoie en l’air avec deux jeunes femmes (mais qu’est-ce que Juliette Binoche fait dans ce rôle de belle de jour?) et traverse, imperturbable, la ville en pleine ébullition: les marchés des valeurs à la bourse se sont effondrés, la crise financière frappe tout le monde de plein fouet. Dans le chaos des rues, des manifestants taguent sa voiture, symbole ostentatoire de sa richesse. Il réalise que son empire est en train de s’effondrer. Glissent les fantômes de Jérôme Kerviel, Warren Buffett et Bernie Madoff.

Où va-t-on, vers l’engloutissement du monde? Après avoir quitté sa cravate puis sa veste, symbolique de son dépouillement soudain, Eric Packer finit par se retrouver dans un bric-à-brac sordide, très loin de son monde climatisé. «Je voudrais que mes films soient comme des toiles de Francis Bacon, ou des mélodies irritantes», explique David Cronenberg dans une récente interview au Nouvel Observateur. Objectif réussi: on finit par être agacé par cette longue et énigmatique traversée d’un Manhattan apocalyptique.

Appréciations

Nom Notes
10
Daniel Grivel 9
Geneviève Praplan 12
Anne-Béatrice Schwab 14