Stigmata

Affiche Stigmata
Réalisé par Rupert Wainwright
Pays de production U.S.A.
Année 1999
Durée
Musique Elia Cmiral, Billy Corgan
Genre Epouvante-horreur, Thriller
Distributeur United International Pictures (UIP)
Acteurs Jonathan Pryce, Gabriel Byrne, Patricia Arquette, Nia Long, Thomas Kopache
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 385
Bande annonce

Critique

L'approche du nouveau millésime «inspire» plusieurs scénaristes et cinéastes. Avec END OF DAYS, où il s'avère que (1)999 est le nombre de la Bête (666) retourné, voici STIGMATA, plus intellectuel, où l'on retrouve Gabriel Byrne à défaut de Schwarzenegger...

Les statues saintes pleurant des larmes de sang, les croyants stigmatisés dans leur chair et présentant une ou plusieurs des blessures infligées au Crucifié titillent la curiosité des amateurs de mystères. De saint François au Padre Pio, les exemples ne manquent pas, et n'oublions pas les manifestations de foi populaire aux Philippines par exemple.

C'est ainsi que la vie de Frankie Paige (Patricia Arquette) devient un enfer à partir du moment où sa mère lui envoie un rosaire volé sur la dépouille d'un prêtre mexicain dont l'église est le théâtre de manifestations étranges. Le Vatican, qui suit dans l'ombre tous ces phénomènes, dépêche un religieux disposant de connaissances et de moyens scientifiques étendus afin d'enquêter; séduisant, il est déchiré entre son sacerdoce et son statut de savant sensible au charme de Frankie.

Clip géant (Wainwright est orfèvre en la matière), STIGMATA contribuera à rappeler que Jésus parlait probablement l'araméen et que les crucifiés se voyaient enfoncer des clous dans leurs poignets, la paume de la main ne supportant pas le poids du corps ainsi suspendu. C'est toujours ça...

Daniel Grivel