Vacances de Ducobu (Les)

Affiche Vacances de Ducobu (Les)
Réalisé par Philippe de Chauveron
Pays de production France
Année 2011
Durée
Musique Marc Chouarain
Genre Famille, Comédie
Distributeur jmhdistributions
Acteurs Pierre-François Martin-Laval, Héléna Noguerra, Elie Semoun, Bruno Salomone, Joséphine de Meaux
Age légal 7 ans
Age suggéré 7 ans
N° cinéfeuilles 657
Bande annonce

Critique

Pour réaliser LES VACANCES DE DUCOBU, Philippe de Chauveron a récupéré l’équipe du premier épisode (L’ELEVE DUCOBU) mais a dû changer d’élève Ducobu car le premier petit comédien, Vincent Claude, avait trop grandi. Rondouillard dans son éternel pull rayé jaune et noir, les yeux goguenards, des bouchons dans les oreilles, Ducobu (François Viette) attend impatiemment que la cloche des vacances sonne. Il compte se la couler douce, loin de Monsieur Latouche (Elie Semoun) et de ses satanées dictées.

C’est alors que son père lui annonce qu’ils partent en vacances dans un camping avec Léonie Gratin, la première de sa classe, et la mère de cette dernière. Avec elles, c’est réveil aux aurores assuré, visites de musées et révisions des cours. Pour comble de malchance, Ducobu tombe sur Monsieur Latouche qui propose spontanément de remplacer l’animateur du camping, blessé, et impose aux petits vacanciers son style d’instituteur ringard et parfois hystérique. Peut-être cancre mais plutôt futé, Ducobu va trouver une carte mystérieuse qui le met sur la piste d’un trésor perdu. De quoi pimenter ses vacances, faire travailler sa matière grise et au final épater la galerie!

Une histoire faite pour faire rigoler des enfants complices du célèbre gamin de la bande dessinée de Zidrou et Godi. Mais voilà: ce n’est même pas drôle, on ne rigole presque jamais. Le film manque de rythme, de gags pétillants et d’humour. L’ennui guette, un comble pour un film fait pour dérider des petits cancres venus s’amuser au cinéma.

Nicole Métral

Appréciations

Nom Notes
Nicole Métral 9
Daniel Grivel 7