Source Code

Affiche Source Code
Réalisé par Duncan Jones
Pays de production U.S.A.
Année 2011
Durée
Musique Chris Bacon
Genre Science fiction, Action, Thriller
Distributeur rialto
Acteurs Vera Farmiga, Jeffrey Wright, Jake Gyllenhaal, Michelle Monaghan, Michael Arden
Age légal 14 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 635
Bande annonce

Critique

Le thème du voyage dans le temps suscite de l’intérêt. Ainsi, après L’agence, voici Source code, deuxième film de Duncan Jones, par ailleurs fils de David Bowie. Sur un scénario assez finaud, il campe un héros improbable, le capitaine Colter Stevens (Jake Gyllenhaal), ancien pilote d’hélicoptère rentré d’Afghanistan. Le militaire se trouve dans un train filant vers Chicago, plutôt déboussolé: il a le sentiment d’y avoir été parachuté il ne sait d’où, et sa figure semble familière à ses compagnons de voyage, alors qu’il ne se reconnaît pas dans son reflet... C’est alors qu’une machine infernale explose, tuant tous les passagers, tandis qu’il revient à lui dans un caisson et, après avoir subi des tests conduits par une militaire, Colleen Goodwin (Vera Farmiga), découvre qu’il est le pion d’un plan visant à identifier l’auteur de l’attentat voire à éviter la catastrophe, prémice de la destruction de Chicago par une bombe nucléaire. Il est ainsi appelé à revivre à répétition les huit minutes précédant la catastrophe ferroviaire, enrichi à chaque fois par le faisceau d’indices qu’il s’acharne à rassembler. Ajoutez une romance naissante avec une mystérieuse passagère, Christina (Michelle Monaghan) et la présence d’une sorte de savant fou tirant les ficelles, et vous avez un thriller de science-fiction.

On se perd un peu dans les méandres des temps parallèles et les arcanes de la philosophie quantique pour les nuls, mais le tout se laisse voir, d’autant que le facteur humain transcende les artifices techniques.

Daniel Grivel

Appréciations

Nom Notes
Daniel Grivel 12
Georges Blanc 7