A bout portant

Affiche A bout portant
Réalisé par Fred Cavayé
Pays de production France
Année 2010
Durée
Musique Klaus Badelt
Genre Policier
Distributeur pathefilms
Acteurs Roschdy Zem, Gérard Lanvin, Elena Anaya, Gilles Lellouche, Claire Perot
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 626
Bande annonce

Critique

Pour son deuxième film A bout portant, Fred Cavayé, qui avait décroché une nomination avec Pour elle, a voulu faire un film «qui va vite tout le temps». Mission accomplie. Les réalisateurs de thrillers américains n’ont qu’à bien se tenir. A bout portant est un polar noir et taiseux servi par une caméra fixe que le réalisateur a eu le bon goût de ne pas agiter dans tous les sens. Folle course-poursuite dans le métro, cœurs qui battent la chamade, balles qui fusent, hémoglobine qui coule à flots, lumières blafardes et ambiance virile et glaciale, tout y est pour mener les nerfs des spectateurs à rude épreuve.

A bout portant met en scène un homme ordinaire confronté à un destin extraordinaire. Samuel (Gilles Lellouche) est aide-soignant et va tenter le concours d’infirmier. Il est aux petits soins pour sa femme Nadia (Elena Anaya), enceinte de sept mois et demi. Tout va pour le mieux quand arrive dans son service un blessé, Sartet (Roschdy Zem), bandit au regard de sphinx, immédiatement mis sous surveillance policière. La vie de Samuel bascule. Sa femme est enlevée sous ses yeux. Il a trois heures pour sortir le blessé de l’hôpital s’il veut revoir sa femme vivante. Samuel doit faire vite. S’ensuit une course contre la montre haletante. Pas une minute de répit: ça cogne de partout, ça flingue, dans la salle, on baisse la tête pour éviter la trajectoire des balles. On tremble pour la pauvre femme enceinte et son bébé. N’est-ce pas en fin de compte tout ce qu’on attend d’un polar sombre?

Appréciations

Nom Notes
9
Daniel Grivel 6