Octobre

Affiche Octobre
Réalisé par Daniel, Diego Vega Vidal
Pays de production U.R.S.S.
Année 1928
Durée
Musique Edmund Meisel, Jeff Mills
Genre Historique, Drame
Acteurs Nikolai Popov, Vassili Nikandrov, Layaschenko, Chibisov, Boris Livanov
N° cinéfeuilles 615
Bande annonce

Critique

Dans un quartier populaire, Clemente est un prêteur sur gages froid, solitaire et sans états d’âme. Un événement va bouleverser le cours de son existence: une prostituée abandonne chez lui un bébé dont il est le père. Très démuni et perturbé dans ses habitudes, il engage pour s’en occuper Sofia, sa voisine célibataire en mal d’affection et très religieuse. Celle-ci va s’attacher à la petite fille.

Chaque année, au mois d’octobre, les foules se pressent dans les rues de Lima pour participer aux processions du Seigneur des Miracles. Ces manifestations de ferveur religieuse revêtent pour Sofia une importance toute particulière; c’est là qu’elle trouve réconfort et énergie pour rester aimable et aimante.

Le film peine malheureusement à échapper à la grisaille ambiante, à la tristesse insondable du personnage obtus de Clemente, enchaîné dans ses habitudes étriquées, rigidifié par trop de carences relationnelles et affectives. Il n’offre quasi aucune prise à l’ouverture et à l’empathie des gens qu’il fréquente… et des spectateurs. Mais le film donne un aperçu de la dureté de la vie pour les petites gens de Lima.

Malgré les défauts d’un premier film tourné avec un budget dérisoire, c’est une aubaine pour les deux frères et réalisateurs péruviens Daniel et Diego Vega d’avoir été sélectionnés à Cannes (et d’y avoir été récompensés par le Jury d’Un certain regard). Au-delà du prestige, la présence de OCTOBRE à Un certain regard leur offre la possibilité de travailler sur le projet d’un deuxième film.

Note: 11

Anne-Béatrice Schwab