Biutiful

Affiche Biutiful
Réalisé par Alejandro González Iñárritu
Pays de production Mexique, Espagne
Année 2010
Durée
Musique Gustavo Santaolalla
Genre Drame
Distributeur ARP Sélection
Acteurs Javier Bardem, Eduard Fernàndez, Maricel Álvarez, Diaryatou Daff, Cheick N'Diaye
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 615
Bande annonce

Critique

Avec BABEL (Prix œcuménique à Cannes 2008), Iñárritu a montré son intérêt pour les tribulations humaines autour de la planète; ici, il focalise son objectif sur Uxbal, habitant d’une Barcelone que l’on ne voit pas, à l’exception d’une vue fugitive - mais pas fortuite - de la Sagrada Familia. Uxbal (remarquable Javier Bardem, Prix ex aequo d’interprétation masculine) est un personnage singulier, tout à la fois médium pour des familles en deuil, père aimant, mari dévasté par une femme bipolaire, bon samaritain aux initiatives parfois malheureuses, louvoyant entre dealers et exploiteurs d’immigrés clandestins. Suite à un examen médical trop tardif, il apprend qu’il souffre d’un cancer de la prostate dont les métastases ont atteint son foie et ses os et qu’il ne lui reste que quelques mois à vivre, dont il espère faire le meilleur usage pour le bien de ceux qu’il aime.

En bon Mexicain, Iñárritu voit le masque grimaçant de la mort apparaître un peu partout et, contrairement à d’autres films pour jeunes présentés au festival, celle-ci n’est pas un passage ludique permettant d’accéder à une seconde vie. Et le besoin obsédant d’argent est une plaie mortelle. Avec son titre aussi antinomique que le nom du cap de Bonne-Espérance, BIUTIFUL est un film, comme ils disent, noir de chez noir qui, pourtant, à cause de son accumulation de poisse et de poncifs, reste un mélodrame qui laisse froid.

Note: 15

Daniel Grivel