Une éducation

Affiche Une éducation
Réalisé par Lone Scherfig
Pays de production U.S.A., Grande-Bretagne
Année 2009
Durée
Musique Paul Englishby
Genre Drame
Distributeur Metropolitan FilmExport
Acteurs Peter Sarsgaard, Alfred Molina, Emma Thompson, Sally Hawkins, Carey Mulligan
Age légal 7 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 609
Bande annonce

Critique

La réalisatrice danoise Lone Scherfig, qui s’était fait connaître par son troisième film ITALIAN FOR BEGINNERS, écrit et réalise des films anglais depuis 2004: WILBUR, HOME et enfin UNE EDUCATION. Dans ce film, le scénariste s’est directement inspiré des mémoires de la journaliste britannique Lynn Barber et en particulier de l’épisode de son premier amour. L’histoire se situe dans une banlieue de Londres au début des années 60, période historique et sociale charnière entre un après-guerre encore marqué par une austérité rigide et la décennie suivante, où explosent toutes les conventions. Selon Philip Larkin dans son poème «Annus Mirabilis», «les relations sexuelles ont commencé en mille neuf cent soixante-trois… entre la fin de l’interdiction de Chatterley et le premier 33 tours des Beatles».

Période charnière également dans la vie de Jenny (Carey Mulligan), écolière de 16 ans, sage et brillante, qui prépare le concours d’entrée pour Oxford. Ses parents rêvent pour elle d’un destin plus confortable que le leur; leurs exigences et leurs attentes sont énormes. Et la belle de tomber dans les filets d’un séducteur deux fois plus âgé qu’elle, Danny (Dominic Cooper). Pour son plus grand bonheur… Mais au conte de fée succède le temps du désenchantement. Rêve brisé, illusions perdues, chagrins et regrets…

Histoire à la fois d’une époque et d’une éducation sentimentale, ce film est une réussite sur tous les plans, tant par les décors, l’atmosphère, le scénario, les dialogues, la bande-son, les acteurs, que par les questions soulevées sur l’adolescence, la perte de l’innocence, l’éducation par l’école et la famille et aussi les expériences à vivre, les choix à faire, la séduction, le mensonge, l’imposture et la capacité de rebondir.

Lone Scherfig nous livre une belle déclinaison de situations et de sentiments qui touchera forcément ceux qui ont vécu cette époque et certainement aussi les adolescents d’aujourd’hui, dont les tourments n’ont, ma foi, pas fondamentalement changé.

Anne-Béatrice Schwab