Dernier pour la route (Le)

Affiche Dernier pour la route (Le)
Réalisé par Philippe Godeau
Pays de production France
Année 2009
Durée
Musique Jean-Louis Aubert
Genre Drame
Distributeur jmhdistributions
Acteurs Mélanie Thierry, François Cluzet, Michel Vuillermoz, Eric Naggar, Lionnel Astier
Age légal 10 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 599
Bande annonce

Critique

La cinquantaine, patron d’une agence de presse, Hervé (François Cluzet) est accro au travail mais aussi et surtout à l’alcool. Décidant de s’en sortir, il entre dans un centre de désintoxication, à la campagne. Loin de sa famille et surpris des rituels de ce centre, il ne sait plus très bien ce qu’il fait là. Découvrant cependant qu’il n’est pas le seul dans cette condition, il noue peu à peu des liens avec d’autres pensionnaires. Cette solidarité les aidera-t-elle à se libérer de leur dépendance?

En adaptant le livre-confession éponyme d’Hervé Chabalier, grand reporter et créateur de l’agence CAPA, Philippe Godeau, pour sa première réalisation, aborde avec sincérité ce thème périlleux de l’alcoolisme, en trouvant le juste milieu entre mélodrame et réalisme austère. S’attachant davantage à soigner les personnages et les dialogues qu’à impressionner par de spectaculaires mouvements de caméra, il laisse exister ses acteurs, il écoute leur confession; avec pudeur et délicatesse, il décèle la part d’humanité et de pédagogie qui fait la force des films à thèse. Et pour étayer son témoignage, il s’empare à bon escient des exposés médicaux adéquats. Ajoutons encore qu’il a pu compter sur des acteurs impeccables, à commencer par un François Cluzet d’une pondération exemplaire.

Dommage que le réalisateur ait quelque peu affaibli son propos en ajoutant des flash-back pour le moins grotesques ainsi qu’une idylle tout à fait déplacée. Il n’empêche que, sans didactisme excessif, sans surprise non plus, ce film-témoignage est fort et ne peut laisser indifférent.

Georges Blanc

Appréciations

Nom Notes
Georges Blanc 14
Daniel Grivel 14
Anne-Béatrice Schwab 16