Irène

Affiche Irène
Réalisé par Alain Cavalier
Pays de production France
Année 2008
Durée
Genre Documentaire
Distributeur Pyramide Distribution
Acteurs Jennifer Peedom
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 592
Bande annonce

Critique

On sait qu’au début des années 70 Alain Cavalier a décidé de rompre avec le cinéma-spectacle. Ce que l’on sait moins en revanche, c’est que le réalisateur français vivait à cette époque-là avec Irène Tunc, Miss France 1954, devenue starlette en Italie avant d’épouser le cinéaste et de trouver la mort, trois ans plus tard, dans un banal accident de voiture. Exhumant récemment les carnets de son propre journal intime consacrés aux années 1970-72, Alain Cavalier livre avec IRENE un de ces films à la première personne du singulier, comme il a l’habitude de le faire (LIBERA ME, 1993; RENE, 2002; LE FILMEUR, 2005).

IRENE est un petit film très simple, par moment bouleversant, une sorte d’enquête introspective sur un événement datant de 37 ans. A l’aide de sa petite caméra numérique qui lui sert de troisième œil, Alain Cavalier emmène le spectateur dans un voyage intérieur composé de textes et de réflexions, d’images de lieux et d’objets, avec, pour finir, l’apparition de quelques photos d’Irène et de sa famille. S’exprime peu à peu toute la douleur que cette disparition a provoqué en lui. L’acuité du regard est d’une grande délicatesse, et IRENE une méditation discrète et émouvante sur la vie, l’amour, la mort.

Antoine Rochat