Humpday

Affiche Humpday
Réalisé par Lynn Shelton
Pays de production U.S.A.
Année 2009
Durée
Musique Vinny Smith
Genre Comédie
Distributeur Pyramide Distribution
Acteurs Joshua Leonard, Lynn Shelton, Mark Duplass, Alycia Delmore, Trina Willard
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 592
Bande annonce

Critique

Un soir, Andrew débarque sans prévenir chez Ben, son vieux copain de fac. Alors que Ben s’est installé, qu’il a un travail, une femme, un foyer, et que Andrew, lui, a vécu la vie d’un artiste vagabond et parcouru le monde, tous deux ne tardent pas à renouer avec leur bonne vieille complicité de machos. Après une nuit à faire la fête, ils se lancent un défi: participer à un concours de films pornos amateurs. Mais quel genre de porno peuvent bien faire deux types comme eux? Une idée s’impose bien vite. Mais elle est tellement farfelue qu’ils ne savent pas comment l’annoncer à la femme de Ben. Les grandes amitiés peuvent mener parfois un peu trop loin.

Détrompez-vous tout de suite, il n’y aura de scabreux dans ce film que les intentions. Cette comédie originale et actuelle aurait pu n’être que superficielle et distrayante. Or, elle se révèle beaucoup plus intéressante et profonde au niveau des sentiments partagés et des réactions des protagonistes. Pourquoi deux êtres décident-ils de passer leur vie ensemble? Quelle liberté individuelle leur reste-t-il? En quoi leur passé peut-il interférer dans leur nouvelle vie à deux? Jusqu’où l’amitié doit-elle repousser ses limites? Sans en avoir l’air et sur une note souvent très drôle, toutes ces questions sont évoquées dans cette comédie douce-amère et nous interpellent quelque part. Que demander de plus à un divertissement intelligent?



Georges Blanc





Ce petit film étonnant a été plusieurs fois primé. Il faut dire que, pour son premier long métrage, la réalisatrice ne manque pas de culot. Histoire de sauver l’honneur et la morale, elle passe par des chemins on ne peut plus inconvenants. Alors que Ben (Mark Duplass) et sa femme Anna (Alycia Delmore) forment un couple heureux, vivent confortablement et projettent d’avoir un enfant, ils reçoivent en pleine nuit la visite d’un ami d’études de Ben, Andrew (Joshua Leonard). Les deux hommes se retrouvent le lendemain soir à une soirée très arrosée. L’alcool signe les paris stupides, ils décident de tourner ensemble une vidéo pour un festival de films pornographiques.

Le sujet n’a rien à voir avec la pornographie elle-même, mais tout avec l’image que l’on veut donner de soi; c’est en cela que HUMPDAY est intéressant. Face à Andrew, qui a toujours vécu comme un artiste, Ben refuse d’apparaître en homme rangé. Redevenu lucide, il n’ose ni se dédire, ni expliquer son pari à sa femme. De son côté, Andrew est-il vraiment aussi artiste qu’il voudrait le faire croire? C’est finalement grâce à la sincérité de leur amitié, grâce à la force de l’amour qui lie Ben et Anna, que les deux copains réussissent à se voir tels qu’ils sont en réalité.



Geneviève Praplan

Ancien membre