Zack et Miri font un porno

Affiche Zack et Miri font un porno
Réalisé par Kevin Smith
Pays de production U.S.A.
Année 2008
Durée
Musique James L. Venable
Genre Comédie, Romance
Acteurs Seth Rogen, Elizabeth Banks, Jason Mewes, Jeff Anderson, Traci Lords
N° cinéfeuilles 596
Bande annonce

Critique

Un titre accrocheur pour une comédie fadasse. Zack (Seth Rogen, au physique d’ours mal léché), et Miri (Elizabeth Banks, ravissante) vivent dans le même appartement, mais leurs relations de colocataires sont platoniques. Du moins est-ce la situation invraisemblable qu’on essaie de nous faire avaler. Et il faudra bien s’y résoudre, faute de quoi (on va le voir) il n’y aurait pas de film. Le 7e art n’y aurait d’ailleurs rien perdu.

Donc pas d’«affinités supplémentaires» entre les deux, même si Miri a connu beaucoup d’autres aventures. Mais pourquoi diable reste-t-elle alors dans cette galère? Les fins de mois sont de plus en plus difficiles, les factures du loyer, de l’électricité, du chauffage s’accumulent. Surgit alors l’idée (de génie?) de tourner un film porno pour gagner quelques sous. Zack et Miri battent le rappel de leurs camarades de classe - et de quelques autres, plus «professionnels» en la matière - et en avant la zizique. Les exigences d’un tel film impliquant bien évidemment des «échanges» entre individus et couples, nos deux héros vont prendre conscience - «in situ» - que leurs sentiments l’un pour l’autre ne sont pas si platoniques que ça. La suite va de soi.

Nanti d’un scénario prévisible, à rallonges et totalement téléphoné, le film ne brille pas par sa finesse. Se voulant «grand public», les scènes de nudité (vivent les commissions de contrôle!) seront légion mais «soft». De grosses blagues à l’envi, des jurons récurrents, des propos qui ne se hissent guère au-dessus de la ceinture, tout cela reste assez vulgaire. Le film respire la platitude, quelques séquences lorgnant peut-être - mais c’est sans doute tout à fait involontaire! - du côté de la parodie. Le film porno tourné par Zack et Miri est un film d’amateur(s). Celui de Kevin Smith aussi, ce qui est beaucoup plus grave.



(Information de dernière minute: ce film ne sera pas distribué en salles mais sortira directement en DVD.)

Antoine Rochat