Age de glace 3 (L') - Le temps des dinosaures

Affiche Age de glace 3 (L') - Le temps des dinosaures
Réalisé par Carlos Saldanha, Michael Thurmeier
Pays de production U.S.A.
Année 2009
Durée
Musique John Powell
Genre Animation, Aventure
Distributeur foxwarner
Acteurs John Leguizamo, Denis Leary, Gérard Lanvin, Chris Wedge, Ray Romano
Age légal 7 ans
Age suggéré 7 ans
N° cinéfeuilles 595
Bande annonce

Critique

Déjà le N° 3 - et, à nouveau, une «séquelle» réussie. Il est vrai qu’on ne change pas une équipe qui gagne: Manny et Ellie, le couple de mammouths; Diego, le tigre aux dents de sabre; Sid, le paresseux; Eddie et Crash, les opossums; le toujours (in)attendu Scrat, écureuil éternellement à la poursuite d’un gland insaisissable... et Carlos Saldanha, coréalisateur du N° 1 et réalisateur du N° 2, film d’animation le plus rentable de 2006.

L’équipe s’enrichit de nouveaux personnages: Scratina, craquante femelle écureuil; Buck, belette barjo faisant un peu penser au Chapotté de Shrek; trois bébés tyrannosaures et leur maman; un terrifiant monstre préhistorique; un mammouth nouveau-né. Quant au décor glaciaire, il est doublé en sous-sol par un monde jurassique luxuriant grouillant de dinosaures et autres créatures antédiluviennes. Tout pour séduire les têtes blondes férues de ces bestioles.

Nous n’allons pas déflorer les péripéties palpitantes vécues par les héros ni l’avalanche de trouvailles hilarantes. Précisons que les adultes y trouveront aussi leur compte (à noter en particulier un tango d’écureuils et une conversation très anthropomorphique de mamans surveillant leurs enfants dans un parc de jeux...)

L’assistance par ordinateur faisant les progrès que l’on sait, on reste pantois devant la perfection de l’animation: ça bouge dans tous les coins, les pelages sont vivants, les images ont une telle profondeur qu’on les croirait en 3D, les paysages enneigés semblent sortis du pinceau de Samivel, les musiques sont entraînantes.

La vision de presse était en version originale; nul doute que les voix françaises (dont celles de Gérard Lanvin, Vincent Cassel, Elie Semoun et Christophe Dechavanne) font aussi merveille.

Daniel Grivel

Appréciations

Nom Notes
Daniel Grivel 18