Légende de Bagger Vance (La)

Affiche Légende de Bagger Vance (La)
Réalisé par Robert Redford
Pays de production U.S.A.
Année 2000
Durée
Musique Rachel Portman
Genre Comédie dramatique, Fantastique
Distributeur UFD
Acteurs Matt Damon, Will Smith, Charlize Theron, Joel Gretsch, J. Michael Moncrief
Age légal 10 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 415
Bande annonce

Critique

«Quand j'étais jeune, j'adorais la mythologie, avec ses personnages plus grands que nature confrontés à des situations tout aussi extraordinaires.» Robert Redford a trouvé la matière de son dernier film dans une histoire, signée Steven Pressfield. Elle se déroule sur un terrain de golf, mais sa substance est à chercher dans le caractère des personnages. Junuh (Matt Damon) a été un extraordinaire champion junior de golf. Sa ville natale, Savannah, ne l'a jamais oublié. Elle aurait pu, pourtant. Le jeune garçon, envoyé sur le front de la première guerre mondiale, en est revenu brisé pour se terrer dans les tripots. Lorsque la grande dépression écrase les Etats-Unis, Adèle (Charlize Theron) qui a hérité du terrain de golf construit par son père, préfère risquer son dernier centime plutôt que vendre ce terrain. Elle organise «le» tournoi de golf dont on parlera dans tout le pays. Face aux deux champions internationaux invités, un Junuh fantomatique représentera Savannah. C'est alors qu'apparaît Bagger Vance (Will Smith), personnage étrange qui va suivre l'ancien soldat et tenter de lui redonner le secret du «swing véritable».



Robert Redford est un réalisateur généreux. Sa bonne volonté est inaltérable. On le reconnaît dans ces paysages de Georgie qu'il énumère, dans ces personnages blessés qui se font violence pour renaître. Dire que son film est un chef-d'oeuvre serait toutefois bien exagéré. Pas plus que Steven Pressfield ne révolutionne la littérature, Redford ne révolutionne le cinéma. Sa mise en scène sans histoire et son scénario classique évitent les trop grosses ficelles mais ne laissent pas de place à la surprise. Film sans invention mais agréable, LA LEGENDE DE BAGGER VANCE rappelle combien l'homme est lié à la nature, combien l'écologie du sol est nécessaire à l'écologie de l'âme. C'est un bel idéal que Robert Redford défend depuis toujours, et qui, s'il ne mange pas de pain, ne fera de mal à personne.

Geneviève Praplan