Largo Winch

Affiche Largo Winch
Réalisé par Jérôme Salle
Pays de production France, Belgique
Année 2008
Durée
Musique Alexandre Desplat
Genre Action, Aventure
Distributeur Wild Bunch Distribution
Acteurs Kristin Scott Thomas, Mélanie Thierry, Miki Manojlovic, Gilbert Melki, Tomer Sisley
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 582
Bande annonce

Critique

Le milliardaire Nerio Winch est retrouvé noyé. Mort accidentelle? Meurtre? Qui va hériter de sa fortune colossale et de son empire économique, puisqu’il n’avait semble-t-il pas de descendant? C’est sans compter l’enfant caché, Largo (Tomer Sisley), dont il ne parla jamais, mais qui est l’héritier. Du coup, ce trentenaire va devoir traverser de très nombreux obstacles pour faire reconnaître ses droits.

Tiré de la bande dessinée éponyme de Jean van Hamme - avec laquelle le scénario prend ses distances -, ce film multiplie en écho et à la manière des James Bond voyages, actions, cascades, émotions, alors que jeux de pouvoir rythment les aventures d’un personnage finalement plus attachant qu’il n’y paraît à première vue. On s’attendrait à ce que l’argent, aimant de toutes les convoitises, dicte l’essentiel de l’histoire, alors que d’autres valeurs occupent la scène. C’est que Largo est un fils adoptif et que les relations tissées par ceux qui l’environnent sont complexes, tels son père, bien sûr, mais aussi le couple qui prit soin de lui enfant et son camarade de jeu d’alors, sans parler d’Ann Ferguson (Kristin Scott Thomas) qui dirige le groupe financier de Winch et compte bien le récupérer ou de Léa/Naomi, une femme aussi belle que redoutable (Mélanie Thierry). Finalement, cette réalisation offre plus qu’un simple divertissement rondement mené en pouvant se lire comme un conte ou une sorte de récit initiatique où un personnage est conduit à aller au bout de lui-même pour découvrir son identité propre.

Serge Molla