Mes stars et moi

Affiche Mes stars et moi
Réalisé par Laetitia Colombani
Pays de production France
Année 2007
Durée
Musique Frédéric Talgorn
Genre Comédie
Distributeur StudioCanal
Acteurs Emmanuelle Béart, Catherine Deneuve, Maria de Medeiros, Kad Merad, Mélanie Bernier
Age légal 7 ans
Age suggéré 10 ans
N° cinéfeuilles 578
Bande annonce

Critique

Il y a plusieurs manières de s’enticher des stars. L’une consistant, comme John Malkovich dans APPELEZ-MOI KUBRICK de Brian Cook, à se faire passer pour son idole, l’autre comme Robert (convaincant Kad Merad) dans MES STARS ET MOI à pister au plus près les trois actrices exceptionnelles qui, à ses yeux, forment ensemble la femme parfaite. Etant la nuit agent de service (entendez nettoyeur) dans une grande agence artistique, il peut impunément consulter les plannings de celles qu’il adule, et en conséquence modifier tel rendez-vous, voire apporter ici ou là quelque modification à leur vie privée. Seulement, il est difficile d’être un fan assidu et de ne pas se faire repérer. Et si l’admiration suscitée charme dans un premier temps, elle finit pas peser au point que l’on veuille y mettre un terme. De rêvée, l’existence de Robert pourrait changer si «ses» dames décident de passer à l’action à son encontre.

Après un premier long métrage, A LA FOLIE OU PAS DU TOUT (2002), la scénariste, réalisatrice et comédienne Laetitia Colombani propose un film léger, plein de rebondissements, qui évite le côté «franchouillard» et lourd de bien des comédies. Sur le thème de l’obsession d’un fan, elle a invité Catherine Deneuve, Emmanuelle Béart, Mélanie Bernier, dont les deux premières, pour une fois, n’en font pas trop, mais semblent vraiment prendre plaisir à jouer ou plutôt déjouer leur propre rôle. Et cela d’autant plus que Laetitia Colombani leur a écrit quelques savoureux dialogues exprimant les regards perfides qu’elles sont capables de porter les unes sur les autres. Kad Merad, par un jeu réservé, apparaît comme un personnage pathétique que révèle notamment la relation à son chat, JR. Quant à Rufus qui interprète le secrétaire de Solange Duvivier (Catherine Deneuve), il mérite une mention particulière dans l’interprétation d’un homme qui à sa manière n’est pas très différent du fan, voire de bien des spectateurs.

Serge Molla