X Files - Régénération

Affiche X Files - Régénération
Réalisé par Chris Carter
Pays de production U.S.A., Canada
Année 2008
Durée
Musique Mark Snow
Genre Science fiction
Distributeur Twentieth Century Fox France
Acteurs David Duchovny, Gillian Anderson, Amanda Peet, Billy Connolly, Xzibit
N° cinéfeuilles 574
Bande annonce

Critique

En pleine nuit, une employée du F.B.I. est enlevée chez elle. D’autres femmes ont disparu. Les seuls indices de leur disparition sont des restes humains. La police, désespérant de trouver une piste, a recours à un prêtre déchu ayant d’étranges visions. Mais les investigations s’enlisent et le temps presse. L’agence gouvernementale décide de faire appel aux deux anciens agents Mulder et Scully qui vont devoir, malgré leurs réticences, essayer de résoudre ces crimes monstrueux.

Six ans après la série télévisée qui dura neuf ans, Chris Carter réalise ce long métrage. Les fans du genre qui attendaient une suite retrouvent certes leurs deux agents fétiches, mais pour le reste ils devront déchanter. Le paranormal qui les titillait tant est réduit aux visions bien floues d’un prêtre en disgrâce. Quant aux néophytes, ils auront bien de la peine à suivre les différentes histoires complexes qui s’entremêlent, tant les indices sont distillés au compte-gouttes et les spéculations fumeuses. Le réalisateur maîtrise l’art du suspense, c’est incontestable. Mais pour le contenu, par quelle route fait-il passer le spectateur pour tenter de répondre à la question inscrite en sous-titre du film: «Êtes-vous prêts à affronter la vérité?» Le climat n’est pas celui de l’affiche montrant ce couple marchant sur des neiges immaculées. Sans trop dévoiler, il est d’une noirceur étouffante. Ambiance lourde, certaines scènes insoutenables, choquantes, une débauche d’images gore et d’effets horrifiques. Et de surcroît un personnage à la Frankenstein, des émigrés russes sans morale et une thématique catholique pesante, pour rajouter des couches de sordide… Et tout ça pour affronter quelle vérité en fait? C’est à vos risques et périls, mais personnes sensibles s’abstenir.

Ancien membre