Babylon A.D.

Affiche Babylon A.D.
Réalisé par Mathieu Kassovitz
Titre original Babylon A.D.
Pays de production France, U.S.A.
Année 2008
Durée
Musique Atli Örvarsson
Genre Science fiction, Thriller, Action
Distributeur frenetic
Acteurs Mélanie Thierry, Vin Diesel, Lambert Wilson, Michelle Yeoh, Doudou Masta
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 574
Bande annonce

Critique

Mathieu Kassovitz (La Haine, Gothika) a obtenu un confortable matelas de dollars pour réaliser son adaptation d’un roman de Maurice G. Dantec, Babylon Babies, dont il a changé le titre (qui aurait pu suggérer des nénettes au public étasunien) au profit de Babylon A.D., dont l’anagramme donne Bad, plus alléchant...

Ça démarre assez bien, dans un pays balkanique en ruine, avec Toorop (Vin Diesel, musculeux et tatoué à souhait), mercenaire sans foi ni loi, embauché par Gorsky (Gérard Depardieu, assez grotesque en caïd local) pour convoyer jusqu’aux Etats-Unis Aurora (Mélanie Thierry), jeune fille ayant passé toute sa vie dans un couvent isolé des convulsions d’un monde apocalyptique. Les choses se gâtent ensuite, avec un scénario non moins apocalyptique (osons écrire dantesque...) truffé de scènes d’action allant jusqu’au gore familières à Vin Diesel (Fast andFurious) et entrelardées de religiosité - c’est le cas de le dire vu l’arsenal déployé - à cent balles, avec en prime une conception virginale (dans le romand, Aurora se prénomme Marie) et la mise au monde de messies jumeaux.

Dantec se présente, dans l’ordre, comme un écrivain militant, sioniste et chrétien; affirme qu’il est prêt à adapter tout livre dont les dix premières pages l’ont accroché. Amen!

Daniel Grivel

Appréciations

Nom Notes
Daniel Grivel 5
Ancien membre 9