Journal d'une baby-sitter (Le)

Affiche Journal d'une baby-sitter (Le)
Réalisé par Shari Springer Berman, Robert Pulcini
Pays de production U.S.A.
Année 2006
Durée
Musique Mark Suozzo
Genre Comédie dramatique
Distributeur TFM Distribution
Acteurs Scarlett Johansson, Paul Giamatti, Laura Linney, Chris Evans, Nicholas Reese Art
N° cinéfeuilles 572
Bande annonce

Critique

Assez huppé et détestable, le monde dans lequel débarque Annie Braddock (Scarlett Johansson), jeune fille de 21 ans d’origine modeste qui vient d’obtenir un diplôme en anthropologie. Pressée par sa mère d’entrer dans la vie active, elle choisit - pourquoi? par bravade? - de s’engager comme nanny (baby-sitter) dans une richissime famille de l’Upper East Side. Une famille-désastre où Grayer, un petit garçon gâté et gros consommateur de nounous, fait la pluie et le mauvais temps.

Gentille et longuette comédie - grinçante et satirique par (de trop courts) instants -, LE JOURNAL D’UNE BABY-SITTER ne renouvelle pas le genre. Loin de là: l’intrigue est fadasse, les dialogues attendus et le message pédagogique - à l’adresse de parents particulièrement incompétents - enfonce les portes ouvertes. La fin est sans surprise: le rejeton trouvera ses marques auprès d’Annie, et la mère du susdit, confrontée à sa propre stupidité éducative, fera in extremis amende honorable.

Une seule séquence à sauver peut-être, au tout début du film: Annie (pas encore nounou) entraîne le spectateur dans son monde intérieur, et son œil d’anthropologue lui permet de découvrir, derrière les vitrines d’un musée imaginaire, les spécimens de l’humanité évoluant à Manhattan… Les tableaux sont parlants, l’ironie vive, le commentaire (par la voix de Scarlett Johansson) délectable. Mais c’est tout: on aurait (presque) pu en rester là.

Antoine Rochat