Tokyo!

Affiche Tokyo!
Réalisé par Leos Carax, Michel Gondry, Bong Joon-ho
Pays de production Allemagne, Japon, France, Corée
Année 2008
Durée
Musique Etienne Charry, Byung-Woo Lee
Genre Comédie dramatique, Romance, Fantastique
Distributeur Haut et Court
Acteurs Teruyuki Kagawa, Ryo Kase, Ayako Fujitani, Ayumi Ito, Yû Aoi
Age légal 14 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 570
Bande annonce

Critique

Une ville, Tokyo, trois regards et mises en perspective par trois réalisateurs. Amour et poésie désespérée avec Michel Gondry (INTERIOR DESIGN) qui se montre attentif à la difficulté de se loger et à celle de se trouver. Ou lorsqu’une jeune femme finit par préférer se métamorphoser en objet utile plutôt qu’à désespérer et n’être à ses yeux qu’une personne inutile. Intermède burlesque avec Leos Carax (MERDE) qui transforme Jean-François Balmer en un clochard semeur d’épouvante. Mais le réalisateur n’a-t-il rien d’autre à offrir au spectateur qu’un pied de nez? Ville immense - immense solitude. Aussi l’antihéros de Bong Joon-ho (SHAKING TOKYO) a-t-il opté pour le repli radical, jusqu’au jour où la terre tremble. Et voici que, par analogie, les propres convictions du reclus ont été mises à mal; elles forcent à la rencontre, à la décision et à l’intervention celui-là même qui tentait d’y échapper et qui jusque-là avait organisé son existence en conséquence.

Sans concertation et par collages plus que par désir ou volonté de se faire écho les uns aux autres, les trois réalisateurs dissemblables soulignent l’indicible solitude que génère la mégapole nipponne.



Serge Molla