27 robes

Affiche 27 robes
Réalisé par Anne Fletcher
Pays de production U.S.A.
Année 2008
Durée
Genre Comédie
Distributeur Twentieth Century Fox France
Acteurs Judy Greer, Edward Burns, James Marsden, Katherine Heigl, Malin Akerman
Age légal 7 ans
Age suggéré 10 ans
N° cinéfeuilles 567
Bande annonce

Critique

Jane (Katherine Heigl) se souvient: elle a découvert, enfant, le goût de la fête, du faste, le jour où, vêtue d’une magnifique robe, elle portait la traîne d’une mariée. Devenue adulte, elle se fait une spécialité au sein de l’agence qui l’emploie à tout organiser pour la réussite du mariage des autres. Elle y participe même en tant que demoiselle d’honneur, jusqu’à vingt-sept fois, ce qui fait autant de robes dans son armoire.

C’est la réussite, jusqu’au jour où sa sœur Tess (Malin Akerman), divorcée, revient d’Amérique, s’amourache de George (Edward Burns) son patron, et lui demande… d’organiser le mariage. Mais là, ça commence à coincer car Jane était secrètement amoureuse de George. Un collègue, Kevin (James Marsden), qui est spécialisé dans le journalisme people, tente de contrer Jane avec humour: comment cette jeune femme belle, intelligente, drôle, célibataire, peut-elle passer son temps à rendre heureux les gens autour d’elle, au point de s’oublier et de vivre le bonheur par procuration.

Ce premier long métrage de la chorégraphe Anne Fletcher est dans le goût des feuilletons TV à la mode américaine. Une comédie romantique emplie de bons sentiments, de couleurs papier cadeau avec gros nœuds, de personnages un peu décalés. Autant de mariages, autant de styles, mais toujours la fête dans la tonalité superficielle. Cependant lorsque les lumières et les flashs s’éteignent, Jane se retrouve seule avec… ses robes et ses souvenirs. Au-delà des clichés, la performance de Katherine Heigl apporte une fraîcheur tout au long du film. Au bout du compte, 27 ROBES est un film sympathique à voir sur un sofa, bien calé dans des coussins.

Ancien membre