Enfin veuve

Affiche Enfin veuve
Réalisé par Isabelle Mergault
Pays de production France
Année 2007
Durée
Musique Etienne Perruchon, Laurent Marimbert
Genre Comédie
Distributeur Gaumont Distribution
Acteurs Michèle Laroque, Jacques Gamblin, Wladimir Yordanoff, Valérie Mairesse, Tom Morton
Age légal 10 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 561
Bande annonce

Critique

Anne-Marie (Michèle Laroque) est une femme charmante qui habite dans une luxueuse villa avec femme de ménage à demeure. Ses enfants adultes ont quitté la maison. Sa vie est réchauffée depuis deux ans par une relation secrète avec Léo (Jacques Gamblin). En bourgeoise trop bien éduquée, Anne-Marie ne veut ni n’ose aucunement bousculer les bonnes mœurs. Son mari meurt dans un accident. Elle est enfin libre d’aimer celui qu’elle voit en cachette, mais on se met tellement à l’entourer que la voici plus prisonnière qu’au temps de son mariage.

Une comédie bourgeoise légère, sur la pointe des pieds, où personne ne s’appesantit. Il y a une relation amoureuse qui ne sait comment aboutir tant la peur du qu’en-dira-t-on est ancrée chez ces gens-là. Alors madame compose, ce qui provoque des situations cocasses, des quiproquos amusants. La figure de Léo apporte un contrepoint spontané, sans artifice, savoureux. Le scénario joue sur des situations à double sens selon le point de vue des protagonistes. Par exemple, à l’enterrement de son mari, Anne-Marie soulagée se montre joyeuse, elle rêve: mais son fils médecin y voit un signe de déni précurseur d’une dépression. A la maison, on ne la lâche plus d’une semelle: elle pleure non pas la disparition de son mari comme l’imaginent les siens, mais parce qu’on l’étouffe. Anne-Marie et Léo s’aiment d’un amour réciproque. Il faudra bien qu’elle parle aux siens… qui n’en reviendront pas!

Voilà un divertissement sans prétention aucune, comme fut le premier long métrage JE VOUS TROUVE TRES BEAU. On peut y prendre plaisir puisque c’est gentil tout plein.

Ancien membre