Détention secrète

Affiche Détention secrète
Réalisé par Gavin Hood
Pays de production U.S.A.
Année 2007
Durée
Musique Mark Kilian, Paul Hepker
Genre Thriller, Drame
Distributeur foxwarner
Acteurs Reese Witherspoon, Jake Gyllenhaal, Alan Arkin, Larry Seymour, Richard Dorton
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 560
Bande annonce

Critique

Suite au 11 septembre 2001, les Etats-Unis ont mis en place de nombreuses procédures destinées officiellement à répondre à toute nouvelle éventualité d’attaque-surprise. Pour cela, la surveillance des citoyens et les mesures d’exception se sont multipliées, ce que ce film, comme d’autres ces temps-ci, interroge. Il s’agit ici de la mise en détention secrète d’Anwar El-Ibrahim (Omar Metwally), scientifique canadien d’ascendance égyptienne, à son retour d’un colloque à l’étranger. Le voilà tout à coup accusé d’avoir été en lien, voire d’être complice d’un certain Rashid Silime, terroriste bien connu à la tête de la brigade El-Hazim, une cellule dissidente du Hezbollah. Or, un Américain vient d’être tué lors d’un attentat terroriste au Caire. Alors la machine infernale se met en branle: Anwar est arrêté à sa descente d’avion aux Etats-Unis et immédiatement réexpédié et emmené secrètement dans une geôle égyptienne où les interrogatoires se succèdent. Cet homme, qui pour les siens a disparu, est simplement victime du programme «extraordinary rendition».

Le réalisateur de MON NOM EST TSOTSI (2005) embrasse trop pour raconter une fiction hélas bien proche de la réalité: conséquences de terribles soupçons sur un homme, imbrications politiques avec son épouse et un sénateur qui veulent tenter d’en savoir plus, étranges accords et désaccords entre la CIA et les services égyptiens, idylle troublante d’un jeune terroriste... Les questions soulevées sont bonnes, mais, cela dit, le scénario pèche par l’invraisemblance des fils tissés.

Serge Molla

Appréciations

Nom Notes
Georges Blanc 12
Serge Molla 12
Anne-Béatrice Schwab 17