The lost Son

Affiche The lost Son
Réalisé par Chris Menges
Pays de production Grande-Bretagne, France
Année 1998
Durée
Musique Goran Bregovic
Genre Policier
Distributeur Bac Films
Acteurs Daniel Auteuil, Nastassja Kinski, Billie Whitelaw, Ciarán Hinds, Marianne Denicourt
N° cinéfeuilles 369
Bande annonce

Critique

Avec Daniel Auteuil dans le personnage principal, le réalisateur Chris Menges cherche à aborder un sujet particulièrement sensible et grave, la pédophilie.

Une riche famille de Londres, les Spitz, fait appel à un détective privé dénommé Lombard pour retrouver un fils disparu depuis un mois. Ce détective est un ancien policier français et il se trouve que le gendre de la famille Spitz est un de ses anciens collègues et amis. Dès les premières investigations, Lombard découvre une affaire de prostitution enfantine et va s'efforcer de démasquer le réseau qui se livre à ce trafic abominable.

Menges traite avec tact et sensibilité, tout ce qui a trait à l'exploitation sexuelle des enfants. Ce qui est montré, ou plutôt suggéré, suffit à dire l'horreur subie par les victimes. C'est l'aspect utile de ce film.

Par contre, l'enquête menée par son détective vire d'emblée au policier assez peu intéressant, alignant les clichés du genre les uns après les autres, et surtout mal assortis, à notre avis, à un tel sujet. On n'a que faire, dans ce contexte, de l'histoire personnelle antérieure de Lombard, sensée expliquer sa détermination et sa propre violence. Encore une fois, il est des faits de société que l'on ne peut accomoder à n'importe quelle sauce, fût-ce pour la bonne cause.

Un dernier mot sur cette tendance qu'ont certains acteurs français à jouer désormais en anglais. THE LOST SON se passe pour l'essentiel en Angleterre et Daniel Auteuil s'adapte au milieu, joue en anglais et a l'air de se prendre très au sérieux. Vu ce que l'on peut en comprendre, à savoir très peu, il a tort.

Ancien membre